MAOULOUD-FEST: WIE WEIHNACHTEN – Maouloud 2016 : Une fête sous haute sécurité

Anmerkung der Blogautorin aus der Familie in Kati, 12.12.2016:
Heute und gestern ist es hier ganz wie bei uns in Deutschland an Weihnachten: Maouloud, der Geburtstag des Propheten, wird gefeiert. Mit großem Essen ( Hähnchen und loco, die platanos/Kochbananen, mit leckerer Sauce ), inkl. Getränken (kleine cola- oder spriteflaschen aus der boutique, gewöhnlich trinkt man ja nur Wasser), und manchem Verwandtenbesuch. Die hatten noch eine delikate Mischung aus Fonio (eine Hirseart) und gemahlenen Erdnüssen mitgebracht.

Nachts ist die Moschee dran. Und heute ist Feiertag. Alle, auch die nicht in der Moschee waren, profitieren davon.

Ce jour-ci et la veille, c’est pareil à Noël chez nous: on fête le Maouloud, une fête qui rappelle la naissance du Prophète Mohamed. On mange bien (le poulet et des locos, ce sont les bananes plantaines, avec une sauce délicieuse), on emmene des boissons (ce sont des petites bouteilles de coca etc. au lieu de l’eau du canari), et on reçoit les parents. Les visiteurs avaient encore emporté un plat délicat de fonio (une espèce de mil) mélangé avec des arachides moulues.

La nuit, on va à la mosquée – jusqu’à l’aube. Et aujourd’hui c’est jour férié. Même ceux qui n’étaient pas à la mosquée en profitent.

1. Maouloud 2016: Ein Fest unter hohen Sicherheitsvorkehrungen
bamada.net – 2016.12.11
Die muslimische Gemeinschaft Malis feiert heute Abend Maouloud, eine Zeremonie, die an die Geburt des Propheten Mohammed erinnert.
2. Zum Maouloud-Fest 2016 in Mali: 100.000 Getränkeflaschen von Bramali verteilt
Le Républicain – 13/12/2016
Wie in anderen Jahren nahm das Unternehmen Bramali die Feier des Maouloud-Festes 2016 in unserem Land zum Anlass, kostenfrei 100.000 Flaschen von gekühlten Erfrischungsgetränken an die muslimischen Gläubigen zu verteilen.

DEUTSCH (VON MIR VERBESSERTE GOOGLE-ÜBERSETZUNG) WEITER UNTER DEM FRZ. ORIGINAL

dscf4995s

Foto (c) aramata: Beaucoup de familles égorgent un mouton. – Viele Familien schlachten auch zu diesem Fest ein Schaf.

Der Feiertag ist gut verlaufen, es gab keine Anschläge.
1. Maouloud 2016 : Une fête sous haute sécurité
bamada.net – 11.12.2016
La communauté musulmane du Mali célèbre ce soir le Maouloud, cérémonial marquant la naissance du Prophète Mohamed (Paix et salut sur lui).

Cette fête religieuse intervient cette année dans un contexte sécuritaire tendu marqué par la fermeté de l’état d’urgence et la peur d’attaques terroristes.
Selon les leaders religieux, des centaines de milliers de fideles musulmans prieront ce soir dans le respect des consignes de sécurité données par les autorités pour le retour de la paix et de la cohésion sociale.
El hadj Mahamadou Moussa Diallo, imam de la grande mosquée de Torokorobougou (un quartier de Bamako) et 2e vice président du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali est joint au téléphone par Idrissa Sako :
« Le Prophète, de son vivant n’a pas célébré comme nous le faisons aujourd’hui. Mais si on n’est pas dans un esprit sectaire, on trouvera que la majorité des savants musulmans sont d’avis que le musulman peut quand même célébrer sa joie, vraiment vis-à-vis d’un événement heureux. … Je peux vous dire que le Maouloud est fêté aujourd’hui à travers le monde : en Afganistan, en Iran, en Irak, au Koweït, en Arabie saoudite aujourd’hui et partout dans le monde. Au Mali, en Afrique, en Asie et ailleurs, partout on célèbre le Maouloud ».
Pour assurer le bon déroulement de la fête de Maouloud , les forces de sécurité maliennes ont déployé un important dispositif de sécurité à Bamako et ses alentours.
Depuis ce matin, plusieurs patrouilles sillonnent la ville, des instructions ont été également données aux chefs d’unités pour identifier et sécuriser tous les lieux de prêches.
(…)
Pour certains observateurs, les fideles musulmans doivent faire preuve de vigilance et bien coopérer avec les forces de sécurité pour éviter toute éventualité. Selon eux « les groupes terroristes profitent généralement des jours de fête ou de regroupements pour commettre leurs attentats ».
Serge Daniel analyste est joint au téléphone par Adama Amadou Haidara.
« Il ne faut pas le souhaiter, mais la menace est permanente. Parce que, les principes chez les djihadistes, c’est de profiter toujours d’une fête pour commettre un attentat. On a connu ça dans le passé, mais si vous faites quand même attention, la sécurité est renforcée. Vous voyez des check points. Vous voyez maintenant et ça c’est du nouveau à Bamako, de manière ambulante, vous voyez des forces de sécurité armées près des carrefours. Ça participe aussi à la dissuasion. Et ça participe à la lutte contre le terrorisme. A la veille de Maouloud, il est évident qu’il faut faire plus attention que d’habitude.»
© 2016 Studio Tamani

2. Célébration de la fête du Maouloud 2016 au Mali : 100.000 bouteilles de boissons distribuées gratuitement par Bramali
Le Républicain – 13.12.2016
Comme les autres années, la Société Bramali a profité de la célébration de la fête du Maouloud 2016 dans notre pays pour distribuer gratuitement 100.000 bouteilles de boissons sucrées et fraiches aux fideles musulmans. C’était dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 décembre 2016. A travers ce geste de solidarité, cette société citoyenne n’a fait que respecter la tradition instaurée depuis des années.
L’opération de distribution gratuite de boissons sucrées et fraiches de la Société Bramali qui constitue une source de motivation et communion pour les fidèles musulmans s’est déroulée dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 décembre 2016 dans plusieurs villes du territoire national dont le District de Bamako, Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti, les cercles de Koutiala et de Kéniéba.
(…)
© 2016 Le Républicain

1. Maouloud 2016: Ein Fest unter hohen Sicherheitsvorkehrungen
bamada.net – 2016.12.11
Die muslimische Gemeinschaft Malis feiert heute Abend Maouloud, eine Zeremonie, die an die Geburt des Propheten Mohammed (Friede und Heil sei ihm) erinnert. Dieses religiöse Fest findet in diesem Jahr in einer angespannten Sicherheitslage statt, geprägt durch den Ausnahmezustand und die Angst vor Terroranschlägen.
Den religiösen Führern zufolge beten heute Abend Hunderttausende von Gläubigen für die Rückkehr des Friedens und des sozialen Zusammenhalts, unter Einhaltung der behördlich angeordneten Sicherheitsvorschriften.
El Hadj Mahamadou Moussa Diallo, Imam der großen Moschee von Torokorobougou (ein Stadtteil von Bamako) und 2. Vizepräsident der Vereinigung der muslimischen geistlichen Führer von Mali zu Idrissa Sako am Telefon:
„Der Prophet feierte seinen Geburtstag in seinem Leben nicht, wie wir es heute tun. Aber wir stellen fest, dass die Mehrheit der muslimischen Gelehrten glaubt, dass ein Muslim doch wirklich gegenüber einem freudigen Ereignis seiner Freude Ausdruck geben kann. … Ich kann Ihnen sagen, dass Maouloud heute auf der ganzen Welt gefeiert wird: in Afghanistan, Iran, Irak, Kuwait, Saudi-Arabien und weltweit. In Mali, in Afrika, in Asien und anderswo, überall feiert man Maouloud.
Um den reibungslosen Ablauf des Festes sicherzustellen, sind die malischen Sicherheitskräfte in Bamako und Umgebung verstärkt im Einsatz.
Seit heute Morgen fahren mehrere Patrouillen in der Stadt umher. Anweisungen wurden auch an die Leiter der Einheiten gegeben, alle Gebetsorte abzusichern. (…)
Einige Beobachter meinen, die muslimischen Gläubigen sollten mit den Sicherheitskräften wachsam und gut zusammenarbeiten. Denn terroristische Gruppen würden in der Regel Festtage oder Menschenansammlungen nutzen, um ihre Angriffe durchzuführen.
Der Analyst Serge Daniel wurde telefonisch von Adama Amadou Haïdara erreicht.
„Man sollte es nicht heraufbeschwören, aber die Bedrohung ist dauerhaft gegeben. Denn das Prinzipien bei den Dschihadisten ist es, immer von Festen zu profitieren, um einen Angriff durchzuführen. Das war in der Vergangenheit so, aber wenn Sie aufpassen, wird die Sicherheit erhöht. Sie sehen die Checkpoints. Sie sehen nun, und das ist neu in Bamako, bewaffnete Sicherheitskräfte in der Nähe der Kreuzungen. Das trägt auch zur Abschreckung bei. Und es trägt zum Kampf gegen den Terrorismus bei. Am Vorabend von Maouloud muss man offensichtlich noch vorsichtiger sein als sonst.“
© 2016 Studio Tamani

2. Zum Maouloud-Fest 2016 in Mali: 100.000 Getränkeflaschen von Bramali verteilt
Le Républicain – 13/12/2016
Wie in anderen Jahren nahm das Unternehmen Bramali die Feier des Maouloud-Festes 2016 in unserem Land zum Anlass, kostenfrei 100.000 Flaschen von gekühlten Erfrischungsgetränken an die muslimischen Gläubigen zu verteilen. Durch diese Geste der Solidarität hat die Gesellschaft nur die seit Jahren etablierte Tradition aufgefrischt.
Die kostenlose Verteilung durch die Gesellschaft Bramali stellt eine Quelle der Motivation und der Gemeinschaft für die gläubigen Muslime dar. Sie fand in der Nacht von Sonntag, 11., auf Montag, den 12. Dezember 2016 in mehreren Städten des Landes statt, darunter im District Bamako, Kayes, Koulikoro, Sikasso, Segou und Mopti, in den Kreisen Koutiala und Kenieba.
(…)
© 2016 Le Républicain

Advertisements

Ein Gedanke zu “MAOULOUD-FEST: WIE WEIHNACHTEN – Maouloud 2016 : Une fête sous haute sécurité

  1. Es geht tatsächlich um gegenseitiges Verständnis und sozialen Zusammenhalt..
    Célébration du Maouloud 2016 par l’association ‘’Nourou-dine Islamia’’ à Faladiè : El Hadji Bandjougou Doumbia réconcilie Ras Bath et le gouverneur Aminata Kane
    Tjikan – 14.12.2016
    Dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 décembre, c’est sur un espace public situé non loin du monument la ‘’Tour de l’Afrique’’ à Faladiè, en commune VI du District de Bamako, que les adeptes de l’Association ‘’Nourou-dine Islamia’’ ont célébré la date anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (P.S.L) *) avec leur leader, El Hadji Bandjougou Doumbia.
    Pour la circonstance, les fidèles musulmans, de tous les âges et de toutes couches sociales confondues, venus de la Commune VI et de divers horizons se sont massivement mobilisés, en bravant le froid, pour commémorer cette grande nuit … jusqu’au petit matin. (…)
    Faisant preuve d’humilité, le leader a surpris plus d’un, cette nuit en invitant à la fête l’animateur radio, Youssouf Bathily dit Ras Bath, pour enterrer définitivement la hache de guerre. Faut-il le rappeler, les deux hommes s’étaient verbalement affrontés sur les ondes des radios, avant de faire la paix. Devant Dieu et les hommes, ils se sont mutuellement pardonnés cette nuit de Maouloud.
    Par la même occasion, le jeune prêcheur a invité tous les Maliens à se réconcilier.
    Selon lui, la perfection ne sied qu’à Dieu et à son prophète Mohamed (P.S.L) *).
    « Nous pouvons tous tomber dans l’erreur à un moment ou l’autre, nul n’est parfait. Mais que Dieu nous donne le courage et la force de corriger nos erreurs et de pardonner à nos prochains » a déclaré humblement, le leader.
    Qui, par la même occasion, a réconcilié le gouverneur du District de Bamako, Aminata Kane, avec l’animateur radio, Ras Bath, qui avait violemment critiqué cette dernière dans ses émissions suite à l’opération de déguerpissement.
    Pour symboliser leur réconciliation, le gouverneur Aminata Kane a été invité à remettre un exemplaire du Coran à l’animateur radio Ras Bath.
    Une initiative qui a été très bien appréciée par les fidèles musulmans présents sur les lieux.
    Le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Oumar Amadou Thierno Hass Diallo, a pour sa part invité les prêcheurs à avoir le courage de dire la vérité aux gouvernants et au peuple. Mais aussi, de prêcher la tolérance religieuse.
    « Que votre voisin soit musulman, chrétien, animiste ou libre penseur, il mérite respect et considération. C’est ça le Mali et c’est de cela que nous avons besoin aujourd’hui au Mali », a martelé le ministre Diallo.
    (…) Convaincu par les prêches de El Hadji Bandjougou Doumbia, un féticheur du nom de Founè Amadou Camara a, quant à lui, renoncé à ses fétiches pour se convertir à l’Islam.
    © 2016 Tjikan

    *) P.S.L. = Paix sur lui, formule qui es prononcée chaque fois que le nom du Prophète est mentionné.

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s