DIE LÄNGST ERWARTETE BEGNADIGUNG DER IVORISCHEN SOLDATEN IST ERFOLGT – Assimi Goïta a enfin gracié les 49 militaires ivoiriens

Eigentlich war es in der Neujahrsansprache des Übergangspräsidenten Assimi Goïta erwartet worden, aber jetzt ist es endlich soweit: die seit Juli in Haft gehaltenen und kürzlich verurteilten Soldat*innen der Elfenbeinküste wurden begnadigt.
En fait, on l’attendait dans le discours de Nouvel An du président de transition Assimi Goïta, mais c’est enfin chose faite : les militaires de la Côte d’Ivoire détenus depuis juillet et récemment condamnés, ont été graciés.

Ivorische Soldaten in Mali erhalten Amnestie
Deutsche Welle – 07.01.2023
Malis Übergangspräsident Assimi Goita hat 49 verurteilte ivorische Soldaten begnadigt. Ihnen waren Umsturzversuche vorgeworfen worden.

DEUTSCH WEITER UNTER DEM FRZ. ARTIKEL

Le président de la Transition gracie les 49 militaires ivoiriens
L’Essor – 7 Jan 2023
Par Mohamed TOURE
C’est certainement le dénouement de l’affaire dite des 49 militaires ivoiriens interpellés à l’aéroport de Bamako en juillet 2022. Une semaine après leur procès tenu les 29 et 30 décembre dernier, le président de la Transition a accordé sa grâce avec remise totale de peines aux 49 condamnés ivoiriens, a annoncé dans un communiqué le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, porte-parole du gouvernement, colonel Abdoulaye Maïga.Cette action de grâce accordée par le chef de l’Etat a été prise par le « Décret n ° 2023-0002 / PT – RM du 06 janvier 2023 ». Les désormais anciens détenus avaient été condamnés par la justice pour les infractions de crimes d’attentat et de complot contre le Gouvernement ; atteinte à la sûreté extérieure de l’État, port et transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective ayant pour mais de troubler l’ordre public par l’intimidation ou la terreur.
Suite à cette décision, le « Gouvernement de la Transition et le Peuple malien remercient, le colonel Assimi Goïta, pour ce geste qui démontre une fois de plus son attachement à la paix, au dialogue, au panafricanisme, à la préservation des relations fraternelles et séculaires avec les pays de la région, en particulier celles entre le Mali et la Côte d’Ivoire », indique le communiqué du gouvernement.
Selon la même source cette mesure de grâce a été « prise en toute indépendance » et symbolise le souci du président de la Transition « à promouvoir la bonne gouvernance, dans le cadre de la Refondation du Mali, à travers le respect de l’indépendance de la Justice et de la non-ingérence de l’Exécutif dans les affaires judiciaires ».
Elle vient aussi « conforter la dynamique créée suite à la signature à Bamako, le 22 Décembre 2022, du Mémorandum d’entente relatif à la promotion de la paix et au renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage entre la République du Mali et la République de Côte d’Ivoire », poursuit le gouvernement.
Ainsi, le gouvernement renouvelle « sa profonde reconnaissance » au président togolais Faure Gnassingbe, « pour ses efforts inlassables et son engagement constant pour le dialogue et la paix dans la région ».
Par contre le gouvernement fustige « l’attitude partiale de certains responsables contre notre pays » la gestion de cette affaire. Il est fait notamment cas de la « position agressive » du président en exercice de la Cedeao, Umaro Sissoco Embalo, « qui après avoir échoué lamentablement à porter atteinte à l’honneur du Mali devant les instances internationales, vient d’opposer un ultimatum au Gouvernement de la Transition concernant la libération des ivoiriens », souligne le communiqué.
Le communiqué indique que depuis, le 14 janvier 2022 , le Mali ne figure plus sur la liste des pays intimidables a définitivement retrouvé sa souveraineté. « En effet, à cette date mémorable, le Peuple malien s’est mobilisé massivement pour dénoncer les sanctions illégales, illégitimes et inhumaines de la Cedeao et de l’Uemoa contre le Mali », explique le gouvernement.
(…)
© 2023 lessor.ml

Ivorische Soldaten in Mali erhalten Amnestie
Deutsche Welle – 07.01.2023
Malis Übergangspräsident Assimi Goita hat 49 verurteilte ivorische Soldaten begnadigt. Ihnen waren Umsturzversuche vorgeworfen worden. Die UN hatten dagegen von haltlosen Beschuldigungen gesprochen.
Ende Dezember hatte ein Gericht 46 in Mali festgesetzte ivorische Soldaten zu 20 Jahren Haft verurteilt. Gegen drei ivorische Soldatinnen, die nach Vermittlung durch den togolesischen Außenminister Robert Dussey im September freigekommen waren, verhängte das Gericht in Abwesenheit die Todesstrafe. Ihre Strafen wurden nun aufgehoben, wie es in einer Mitteilung von Interimspräsident Assimi Goita hieß, die im nationalen Fernsehen verlesen wurde.
Die Streitkräfte aus der benachbarten Elfenbeinküste waren der Verschwörung und geplanten Destabilisierung der malischen Regierung für schuldig befunden worden. Sie waren am 10. Juli in der Hauptstadt Bamako unter dem Vorwurf der illegalen Einreise festgenommen worden waren. Die Vereinten Nationen hatten die Vorwürfe als nicht haltbar kritisiert und im September die Freilassung aller ivorischen Soldaten gefordert.
Die Kräfte waren laut Bundesverteidigungsministerium seit 2019 mit Kenntnis und Billigung der malischen Behörden eingesetzt worden, um einen UN-Stützpunkt am Flughafen Bamako zu bewachen, den auch Deutschland nutzt. Die in Mali regierende Militärjunta hatte Mitte September eine „Gegenleistung“ von der Elfenbeinküste für die Freilassung der ivorischen Soldaten gefordert.
Einen Tag nach ihrer Begnadigung durch das Militärregime in Mali haben 46 Soldatinnen und Soldaten aus der Elfenbeinküste das westafrikanische Krisenland verlassen. Das Flugzeug mit den Soldaten an Bord sei in der malischen Hauptstadt Bamako gestartet, sagte ein Flughafenmitarbeiter der französischen Nachrichtenagentur AFP. Die Angaben wurden aus Diplomatenkreisen bestätigt.
© 2023 dw.com

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s