Le rapport de l’ONG Human Rights Watch février 2020 – The report about Atrocities Against Civilians in Central Mali, 2019, by HRW

Mali : Des milices et des islamistes armés ravagent le centre du Mali
Les autorités devraient s’assurer que les groupes armés soient tenus de rendre des comptes
HRW – 10.02.2020

202002AFR_Mali_mainFR

Foto (c) UNICEF/Keita: Une femme et sa fille passent devant les décombres de maisons détruites lors de l’attaque commise le 23 mars 2019 contre le village d’Ogossagou par des hommes armés dogons, au cours de laquelle 150 civils ont été tués. – Eine Frau und ihre Tochter gehen an den Trümmern der Häuser vorbei, die bei dem Angriff der Dogon auf das Dorf Ogossagou am 23. März 2019, bei dem 150 Zivilisten getötet wurden, zerstört wurden.

« Combien de sang doit encore couler? »
Atrocités commises contre des civils dans le centre du Mali, 2019
– Résumé
– Méthodologie
– Contexte : le conflit dans le centre du Mali
….En lire plus
TELECHARGEZ le rapport complet en français (PDF 8,35 Mo)

(Bamako) – Au Mali, des groupes armés ont intensifié leurs attaques contre des civils, massacrant des habitants dans leurs villages et exécutant des hommes après les avoir forcés à descendre des véhicules de transport public dans lesquels ils se déplaçaient en raison de leur appartenance ethnique, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. De nombreux villageois ont été brûlés vifs, tandis que d’autres ont été tués par des engins explosifs. Les autorités maliennes devraient de toute urgence accélérer les enquêtes et les poursuites contre les responsables.
Le rapport de 97 pages, intitulé « „Combien de sang doit encore couler ?“ : Atrocités commises contre des civils dans le centre du Mali, 2019 », est basé sur les récits de témoins de dizaines d’attaques perpétrées en 2019 par des groupes armés, au cours desquelles au moins 456 civils ont été tués, et des centaines d’autres blessés. L’épicentre de la violence se trouvait dans le centre du Mali, et 2019 a été l’année la plus mortelle pour les civils depuis le début de la crise politique et militaire dans ce pays en 2012. Les attaques contre les civils se poursuivent en 2020.…Continuer
© 2020 hrw.org

Mali: Militias, Armed Islamists Ravage Central Mali
Authorities Need to Hold Armed Groups to Account
HRW – 10.02.2020
(Bamako) – Armed groups in Mali have escalated their attacks on civilians, massacring people in their villages and executing men pulled from public transportation vehicles based on their ethnicity, Human Rights Watch said in a report released today.

“How Much More Blood Must Be Spilled?”
Atrocities Against Civilians in Central Mali, 2019
– Summary
– Methodology
– Background: The Conflict in Central Mali
– Communal Violence in Central Mali in 2019
……READ MORE
Download the full report in English

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s