SCHWERER UNFALL EINES TANKLASTWAGENS MITTEN IN BAMAKO FORDERT 7 TOTE – Une grave explosion à Bamako après l’accident d’un camion-citerne

Tanker truck explosion in Mali capital kills six, wounds 46
BAMAKO (Reuters) – 24.09.2019 9:33
By Paul Lorgerie
A fuel tanker exploded during a traffic accident in the center of Mali’s capital Bamako on Tuesday, killing six people and badly wounding 46 others.

DIESMAL ENGLISCH WEITER UNTER DEM FRZ. ORIGINAL

L’explosion d’un camion-citerne sème la désolation à Bamako
AFP – 24.09.2019 à 23:16
L’explosion accidentelle d’un camion-citerne bourré de carburant a semé la désolation mardi en plein cœur de Bamako, au Mali, faisant au moins sept morts et une cinquantaine de blessés, un bilan qui risque encore de s’alourdir.

Foto (c) AFP/Michele Cattani: Pour une raison encore inconnue, un camion-citerne a explosé en plein centre de la capitale malienne. – Aus bisher ungeklärter Ursache explodierte ein Tanklastwagen mitten in der malischen Hauptstadt.

L’accident s’est produit en deux temps, selon les autorités maliennes et des témoins interrogés par l’AFP.
Tout d’abord, le camion chargé de 14 000 litres de carburant s’est couché sur le flanc, pour une raison inconnue, à proximité d’une station-service et d’un hôtel, sur une grande artère de la commune de Badalabougou.
Ensuite, les personnes présentes, dont les passagers d’un bus, « sont venues aider à redresser le camion-citerne, puisqu’il y avait des gens (coincés) à l’intérieur », a raconté Hamadou Bâ, qui passait par là en ce milieu d’après-midi.
« C’est après cela qu’il y a eu une forte détonation, qu’il y a eu une explosion. Des gens ont été brûlés, il y a eu beaucoup de morts », a-t-il ajouté.
« C’est en soulevant (le camion) que l’explosion a eu lieu. La flamme est sortie sur tous les gens qui étaient là », a confirmé un autre témoin, Moussa Zala, conseiller du chef du quartier où l’accident s’est produit.
Un quartier ravagé
Selon plusieurs correspondants de l’AFP arrivés sur place, une épaisse fumée noire s’élevait du camion incendié, que les pompiers aspergeaient d’eau, tandis que des corps calcinés étaient évacués dans des bâches. L’AFP a constaté la présence de cinq corps carbonisés.
Des motos, voitures et mini-cars étaient ravagés par les flammes, et les toits de tôle soufflés et tordus par la chaleur.
« Le bilan provisoire fait état de sept morts et 46 blessés par suite de brûlures », a indiqué dans la soirée, par communiqué, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré.

Foto (c) AFP/Michele Cattani: L’accident s’est produit en deux temps, mais les causes de l’explosion sont encore inconnues

Quarante-deux blessés ont été évacués à l’hôpital universitaire Gabriel Touré et quatre à l’Hôpital du Mali à Bamako. Les personnes décédées ont été transportées au « Centre de Santé de Référence du Quartier-Mali », selon le ministre.
Sur place, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Salif Traoré, constatait que les pompiers « ont pu éteindre le feu ». « Mais le dégât était déjà fait », a-t-il ajouté.
Les opérations de secours se sont poursuivies pendant plusieurs heures et le secteur du sinistre a été « sécurisé », selon le ministère de la Sécurité.
Le gouvernement a annoncé l’ouverture d’enquêtes pour « comprendre les circonstances exactes de l’accident et situer les responsabilités ».
© 2019 AFP



Fotos (c) REUTERS/Paul Lorgerie: People observe the site of a fuel tanker explosion during a traffic accident in Bamako, Mali September 24, 2019 – Viele Passanten beobachten die Stelle, wo am 24.09.2019 in Bamako ein Tanklastzug bei einem Unfall explodierte.
Tanker truck explosion in Mali capital kills six, wounds 46
BAMAKO (Reuters) – 24.09.2019 9:33
By Paul Lorgerie
A fuel tanker exploded during a traffic accident in the center of Mali’s capital Bamako on Tuesday, killing six people and badly wounding 46 others, an emergency response official said.
The tanker swerved out of the way of a motorcycle, lost control, crashed on its side and exploded, a witness told Reuters. The flames engulfed onlookers who ran to put themselves out in nearby gutters, he said.
Photos of the scene circulating online showed a wide column of black smoke rising high into the sky. On the roadside, photos showed a line of charred motorcycles and cars.
“We found several people burned and the tank was knocked down when we arrived on the scene. At the moment, we have 46 seriously injured and six killed, over 30 motorcycles, a pick-up and a goods vehicle burned,” said Lieutenant General Diarra, the director general of civil protection of Bamako District.
There was no immediate suggestion that the accident had any link with Islamist groups who frequently carry out violent attacks in the north and center of the restive West African country.
© 2019 reuters.com

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s