EINE ART LIFETICKER VOM WAHLTAG – Suivez la journée de vote

Präsidentschaftswahl in Mali: Über einen ruhigen Abstimmungstag
RFI – 29.07.2018
Mali hat abgestimmt am Sonntag, den 29. Juli 2018, im ersten Wahlgang der Präsidentschaftswahl. Mehr als 8,5 Millionen Malier waren zur Wahl aufgerufen.

DEUTSCH WEITER UNTER DEM FRZ. ORIGINAL

Foto (c) RFI/Gaelle Laleix: Des électeurs regardent les listes électorales devant leur bureau de vote pendant ce premier tour de la présidentielle au Mali. – Wähler*innen suchen ihren Namen in den Wählerlisten vor ihrem Wahllokal


Présidentielle au Mali: retour sur une journée de vote dans le calme
RFI 29-07-2018 à 20:46
Le Mali a voté, ce dimanche 29 juillet 2018 pour le premier tour de l’élection présidentielle. Plus de 8,5 millions de Maliens étaient invité à partager les 24 candidats en lice. L’affluence a été qualifiée de moyenne. Le vote s’est déroulé dans le calme avec des incidents signalés dans le centre et le nord du pays. Les correspondants et envoyés spéciaux de RFI ont couvert l’événement au fil de la journée.

L’ESSENTIEL

• Des incidents ont eu lieu dans des communes du Nord et du centre du pays où le vote n’a pas pu se tenir.

• 24 candidats étaient en lice pour ce premier tour, dont l’actuel président Ibrahim Boubacar Keïta et le chef de l’opposition Soumaïla Cissé. Si personne ne l’emporte en ayant la majorité des voix à l’issue de ce premier scrutin, le second tour est prévu pour le dimanche 12 août.

• Le taux de participation sera-t-il plus important qu’en 2013 quand il avait atteint les 45% ? C’est la première inconnue de ce scrutin. La deuxième inconnue, c’est le risque sécuritaire. Le vote est sous haute surveillance avec plus 30 000 hommes déployés sur l’ensemble du territoire afin de sécuriser les bureaux. Cette question sécuritaire est le défi majeur de cette journée, tant la menace jihadiste qui pèse sur le pays est forte.

Un vote sous l’œil attentif aussi de la communauté internationale. Plusieurs missions ont déployé leurs observateurs comme l’Union européenne, l’Union africaine, la Cédéao ou encore l’Organisation internationale de la francophonie. Mais aucune de ces missions ne couvre l’intégralité du territoire pour des raisons sécuritaires. Seule la COCEM, un regroupement de cinq associations de la société civile malienne, sera présente partout au Mali grâce à son millier d’observateurs.

8h: Ouverture officielle des bureaux de vote dans tout le Mali.

8h25: Notre correspondante à Bamako, s’est rendue dans le quartier de l’Hippodrome. A 8h, les 43 bureaux de vote du quartier n’étaient pas encore tous ouverts. La pluie qui s’abat par intermittence depuis ce matin sur Bamako a peut-être découragé ou retardé certains. Des membres de bureau de vote, accesseurs ou représentants de la majorité ou de l’opposition sont encore absents à l’ouverture. D’autres dans les bureaux de vote ne sont pas encore prêts.
Désormais, les premiers électeurs sont entrés dans la cour, carte d’électeur en main. Les premières files d’attente se forment progressivement. Ce centre de vote du quartier Hippodrome attend plus de 21 000 électeurs. A l’entrée, ces électeurs sont contrôlés par les forces de sécurité, environ une dizaine dans ce centre de vote. 23 000 sont réparties dans tout le pays.

8h45: Dans la commune III à Bamako où se trouve un autre de nos reporters, le bureau de vote a ouvert à 8h pile. …
L’ambiance est plutôt enthousiaste. « Il faut voter, c’est notre droit et notre devoir », confiait tout à l’heure au micro un enseignant à la retraite. Malgré les doutes sur la participation au scrutin d’une partie du pays pour des raisons sécuritaires, malgré les questions autour de la validité du fichier électoral, ici tout le monde veut y croire.

9h: Dans les villes de Tombouctou, de Gao et de Ménaka, les bureaux de vote ont également ouvert normalement et dans le calme ce matin. Aucun incident n’est à déplorer en ce début de matinée selon plusieurs sources officielles et de la société civile jointes par RFI.

(…)

12h10: « Presque 70% des 44 bureaux de vote observés par les observateurs de l’UE ont ouvert à temps. La phase de l’ouverture est en train de se dérouler dans le calme. Nous sommes au courant qu’il y a eu quelques incidents dans le Nord et le centre », a indiqué Cécile Kyenge, la chef de la mission de l’UE lors d’une première déclaration.

12h30: Au Nord, dans la région de Tombouctou, on ne vote pas à Lafia aujourd’hui suite aux incidents d’hier soir. Des individus ont tiré en l’air, ont fait irruption à la mairie et brûlé les urnes qui s’y trouvaient. Mais exceptés ces incidents dans des communes rurales, dans les grandes villes au Nord -à Tombouctou, Kidal, Menako, Gao-, le vote semble se dérouler sans encombres, tout comme dans les chefs-lieux du centre du pays.

(…)

13h50: Le scrutin est sous haute surveillance.Notamment à Bamako, où l’armée et la police sont déployées dans chaque bureau de vote. Les électeurs sont soumis à une fouille à l’entrée, les véhicules peuvent quant à eux se garer à l’intérieur des centres de vote, après avoir été soumis à un contrôle.

(…)

15h20: Le vote a été interrompu dans la matinée dans deux villages de la commune de Mariko près de Niono. Des hommes armés ont fait irruption et tout saccagé. Après vérification à 9h30 puis à 13h30, il n’y a pas de vote à Bambara Maoudé, commune du cercle de Rharous à 100km de Tombouctou, suite à des menaces sur les opérations. Aucun bureau de vote sur les 26 que compte la commune n’a encore ouvert, selon nos sources.

(..)

17h30: Dès 18 heures, les assesseurs pourront entamer le dépouillement. Chaque bureau de vote affichera ce soir ses résultats. Ils devront ensuite être regroupés au niveau des cercles administratifs puis au niveau national. Cette procédure peut prendre quelques jours. D’autant plus que c’est la pleine saison des pluies au Mali ce qui rend les communications beaucoup plus compliquées.

18h00: A Bamako, notre correspondante sur place a constaté que les bureaux de vote étaient en train de fermer comme prévu. Maintenant, place à la compilation des voix. Déjà, un peu avant l’horaire de fermeture officiel, des présidents de bureaux écrivaient les noms des candidats sur les procès-verbaux et les feuilles de dépouillement, pour gagner du temps, sous le regard attentif des assesseurs de la majorité de l’opposition, en attendant de compter le nombre de voix candidat par candidat. L’affluence, plus importante le matin, a été en diminuant le long de la journée.
© 2018 RFI.fr

Präsidentschaftswahl in Mali: Über einen ruhigen Abstimmungstag
RFI – 29.07.2018
Mali hat abgestimmt am Sonntag, den 29. Juli 2018, im ersten Wahlgang der Präsidentschaftswahl. Mehr als 8,5 Millionen Malier waren zur Wahl aufgerufen, bei der 24 Kandidaten angetreten waren. Die Wahlbeteiligung wurde als durchschnittlich gemeldet. Die Abstimmung verlief ruhig trotz einiger Vorfällen, die aus dem Zentrum und Norden des Landes gemeldet wurden. RFI-Korrespondenten und -Sonderkorrespondenten berichteten den ganzen Tag über das Ereignis.…Weiterlesen auf der google-übersetzten website

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s