RAS BATH UND SEIN KOLLEKTIV UNTERSTÜTZEN SOUMAÏLA CISSÉ – Tout sauf IBK: le CDR opte désormais pour Soumi

Mali: Der Aktivist Ras Bath unterstützt Soumaïla Cissé bei den Präsidentschaftswahlen
Foto (c) Michele CATTANI / AFP: Der malische Aktivist Ras Bath, hier am 8. Juni 2018 in Bamako, während einer Demonstration für Transparenz bei den Präsidentschaftswahlen.
RFI – 29-06-2018 um 13:18
In Mali hat der berühmte Aktivist Ras Bath beschlossen, Soumaïla Cissé, den Spitzenkandidaten der Opposition, im Präsidentschaftsrennen zu unterstützen.

DEUTSCH (VON MIR VERBESSERTE GOOGLE-ÜBERSETZUNG) WEITER UNTER DEM FRZ. ORIGINAL

Mali: l’activiste Ras Bath soutient Soumaïla Cissé pour la présidentielle
RFI – 29-06-2018 à 13:18
Au Mali, le célèbre activiste Ras Bath a décidé de soutenir Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition, dans la course à la présidentielle.

Foto (c) Michele CATTANI/AFP: L’activiste malien Ras Bath, ici le 8 juin 2018 à Bamako, lors d’une manifestation en faveur de la transparence à l’élection présidentielle. – Der malische Aktivist Ras Bath, hier am 8. Juni 2018 in Bamako, während einer Demonstration für Transparenz bei den Präsidentschaftswahlen

Trois mois après avoir proposé un manifeste à tous les candidats de l’opposition, son collectif pour la défense de la République (CDR) a choisi le parti Union pour la République et la démocratie (URD) du chef de l’opposition. Le chroniqueur radio, de son vrai nom Mohamed Youssouf Bathily, ne soutient pas son père Mohamed Aly Bathily, ancien ministre de l’actuel président et également candidat à la présidentielle.
Dans un discours-fleuve alternant français et bambara, la langue locale, Ras Bath s’adresse à ses partisans, jeudi 28 juin. « Le candidat Soumaïla Cissé et l’URD sont le candidat du CDR », annonce-t-il sous les applaudissements.
Un soutien de taille pour le principal parti d’opposition, estime Abdramane Diarra, le président des jeunes de l’Union pour la République et la démocratie : « Même une voix est un soutien de poids. On peut perdre à une voix près ». Ce qui souligne l’importance d’un mouvement comme le CDR de Ras Bath qui « n’est pas représenté partout, mais jouit d’une forte popularité au Mali ».
Désormais, le chroniqueur et activiste entend s’investir dans la campagne électorale avec son Collectif pour la défense de la République. « Le programme de Soumaïla va avoir un remaniement, un bouleversement pour intégrer les visions du CDR. L’équipe de campagne va être composée, au niveau local et national, par l’ensemble des responsables du CDR et de l’URD », explique-t-il.
L’appui de Ras Bath ne sera pas sans contrepartie. Pas de postes ministériels négociés, mais le CDR partira en liste commune avec l’URD pour les élections législatives afin d’obtenir au moins 15 sièges de députés à l’Assemblée nationale.
© 2018 rfi.fr

Mali: Der Aktivist Ras Bath unterstützt Soumaïla Cissé bei den Präsidentschaftswahlen
Foto (c) Michele CATTANI / AFP: Der malische Aktivist Ras Bath, hier am 8. Juni 2018 in Bamako, während einer Demonstration für Transparenz bei den Präsidentschaftswahlen.
RFI – 29-06-2018 um 13:18
In Mali hat der berühmte Aktivist Ras Bath beschlossen, Soumaïla Cissé, den Spitzenkandidaten der Opposition, im Präsidentschaftsrennen zu unterstützen.
Drei Monate nach einem an alle Kandidaten der Opposition gerichteten Manifest, entschied sich sein Kollektiv für die Verteidigung der Republik (CDR) dafür, die Union für die Republik und Demokratie (URD) ​​des Oppositionsführers zu unterstützen. Der Radio-Kolumnist, dessen richtiger Name Mohamed Youssouf Bathily ist, unterstützt nicht seinen Vater Mohamed Aly Bathily, ehemaliger Minister des derzeitigen Präsidenten und auch Präsidentschaftskandidat.
In seiner Rede, abwechselnd zwischen Französisch und Bambara, der lokalen Sprache, richtet sich Ras Bath am 28. Juni an seine Sympathisanten. „Der Kandidat Soumaïla Cissé und die URD sind Kandidat des CDR“, kündigt er unter Beifall an.
Eine starke Unterstützung für die wichtigste Oppositionspartei, sagt Abdramane Diarra, der Jugendpräsident der UDR: „Selbst eine Stimme ist eine Unterstützung von Gewicht. Auch eine Stimme kann wahlentscheidend sein.“ Dies unterstreicht die Bedeutung einer Bewegung wie des CDR von Ras Bath, die „nicht überall vertreten ist, aber in Mali eine hohe Popularität genießt“.
Von nun an will sich der Kolumnist und Aktivist mit seinem Kollektiv zur Verteidigung der Republik in den Wahlkampf einbringen. „Soumaïlas Programm wird eine Überarbeitung erfahren, einen Umbruch, um die Visionen des CDR zu integrieren. Das Kampagnen-Team wird auf lokaler und nationaler Ebene von allen Verantwortlichen für das CDR und die URD zusammengestellt“, erklärt er.
Die Unterstützung von Ras Bath wird nicht ohne Gegenleistung sein. Es werden keine Ministerposten verhandelt, aber das CDR wird mit der URD eine gemeinsame Liste für die Parlamentswahlen aufstellen, um mindestens 15 Abgeordnetensitze in der Nationalversammlung zu erhalten.
© 2018 rfi.fr

2 Gedanken zu „RAS BATH UND SEIN KOLLEKTIV UNTERSTÜTZEN SOUMAÏLA CISSÉ – Tout sauf IBK: le CDR opte désormais pour Soumi

  1. Mohamed Ali Bathily, candidat indépendant à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain : « Le choix de Soumaila Cissé par le CDR me rend justice »
    Le Pays – 3 Juil 2018
    Par Boureima Guindo
    Le candidat indépendant, Mohamed Ali Bathily, était face à la presse hier, lundi 2 juillet 2018, au siège des Associations Pour le Mali (APM) dont il est le président. L’occasion pour lui de non seulement fustiger les impréparations de l’élection présidentielle du 29 juillet par rapport à la sécurisation des bureaux de vote et la distribution des cartes d’électeurs, mais aussi de se prononcer sur le soutien du CDR à Soumaila Cissé.
    (…)
    Par ailleurs, le candidat indépendant Mohamed Ali Bathily s’est aussi prononcé sur le choix du Collectif pour la Défense de la République (CDR) de soutenir la candidature de l’Honorable Soumaila Cissé. « Le choix de Soumaila Cissé par le CDR  me rend justice », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « On m’accusait d’être celui qui poussait son fils contre le président IBK, mais la vérité est connue ». L’avocat Bathily félicite le porte-parole du CDR, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath : « Aujourd’hui, je salue son courage. Je reconnais en lui mon fils. Je me réjouis qu’il ait choisi d’aller où il veut », laisse-t-il entendre. …
    © 2018 Le Pays

    Gefällt mir

  2. Mi-mai, un de mes amis au Mali m’écrivait: „…il y a des rumeurs qui émergent aujourd’hui sur le lien entre Soumaila Cisse de l’URD et le Ras Bath. De nombreuses vidéos sur Facebook où on voit des gens qui se réclament proches de Ras Bath dénoncer un éventuel ralliement du CDR au candidat de l’URD. Pour eux, Ras Bath trahirait leur vision de changement de système et de régime promue par leur collectif. …“

    2 semaines avant les élections, voici une opinion (que je partage):
    Il faut le dire… Ras Bath, « Le masque tombe, l’homme reste et le héros s’évanouit »
    ziré-infos/Delta News – 11 juillet 2018
    Par Wamseru A. Asama
    Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath s’est rendu célèbre par son activisme il y a un peu plus d’un an. Par sa verve, il a pu acquérir une popularité certaine auprès de milliers de maliens.
    Pour la jeunesse citadine des laissés pour compte, il était un messie. Les principaux animateurs de la vie politique et même les notabilités religieuses n’ont rien compris de ce phénomène Ras Bath et ont adopté plutôt un profil bas face aux dénonciations de leurs présumés comportements. A chacune de ses émissions radiophoniques, comme disent les chasseurs, « il faisait mouche ». Ses émissions étaient d’autant populaires que Ras Bath dévoilait avec des preuves à l’appui certaines malversations de personnalités.
    En tout cas, personne ne se permettait de le contredire de peur d’être sous les feux des critiques, des invectives de l’enfant terrible de la société civile. Son interpellation par la justice et le succès du grand mouvement mobilisateur « Antè a bana » ont été des facteurs déterminants à lui donner une aura, à faire de lui un héros pour de milliers de jeunes.
    La création d’une structure, le Collectif pour la Défense de la République (CDR), avec pour objectif principal, l’alternance 2018, avait donné plus de crédibilité à son mouvement.
    L’opposition politique ne pouvait évidemment pas ignorer les leaders de ce mouvement de jeunes dont la capacité de mobilisation a été patente. C’est donc tout naturellement qu’elle leur fera des yeux doux. Et comme un gros crocodile qui fait le mort en attendant sa proie, elle qui était traitée de tous les noms de diables, a attendu le bon moment pour bondir sur la proie CDR et surtout sur son leader charismatique Ras Bath, au grand dam de la plupart de ses admirateurs.
    Que lui a-t-on proposé ou donné pour qu’il trouve que les hommes qu’il vilipendait et qui ; selon ses dires, avait contribué autant que les tenants du pouvoir à détruire le Mali, soient devenus tout d’un coup des hommes intègres et compétents ; sur lesquels on peut compter pour redresser le Mali ?
    Pour la plupart de ses ex-admirateurs, c’est la déception. Ils se sentent instrumentalisés. Ils pensaient qu’ils se battaient pour la défense de la république et non pour une formation politique quelconque, encore moins pour un individu. Certains se sont laissés au découragement et au dégoût de la chose politique ; d’autres ont dénoncé et créé un CDR bis, excluant leur ex-idole.
    Du côté de l’opposition, on jubile sous cape ; le piège a fonctionné. Et quid du côté des tenants du pouvoir ? Là, on revient à la sérénité : celui qui troublait leurs nuits n’a plus de mordants.
    Comme le président Barack Obama, ” Nous pensons que si la société civile est forte, l’on a un gouvernement qui est plus responsable, et qui bénéficie des idées et des vues de plusieurs types de citoyens”. Cela ne s’est-il pas vérifié même au Mali sous le président ATT en 2009 et sous IBK, l’année dernière ? Devant la grande mobilisation de la société civile, tous deux ont été contraints de surseoir à leur projet.
    Quelques soient les arguments qu’il avancera, on pourrait désormais utiliser cette citation du chanteur français de variétés, Serge Gainsbourg, pour qualifier l’activiste Ras Bath: « Le masque tombe, l’homme reste, et le héros s’évanouit ».

    …sans rancune
    Wamseru A. Asama
    © 2018 afrikinfos.net

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s