KEINE ANGST VOR NIEMANDEM – Hakilidjigui, la nouvelle chanson de MASTER SOUMY

Neuer Song: Master Soumy spuckt trotz Drohungen die Wahrheit über schlechte Regierungsführung aus
maliactu – 10. Januar 2017
In seinem neuen Song mit dem Titel „Hakilidjigui“ nimmt Master Soumy wieder die Probleme der Malier aufs Korn, trotz der vielen Drohungen, die ihn erreichen.
„Ich habe keine Angst vor niemandem, und ich werde die Wahrheit sagen, was auch immer der Preis dafür ist“

DEUTSCH (VON MIR VERBESSERTE GOOGLE-ÜBERSETZUNG) WEITER UNTER DEM VIDEO

Regardez aussi la vidéo de DROIT-LIBRE-TV, publié le 23.12.2016:
Master Soumy, un parolier engagé pour les droits humains!
Droit Libre TV l’a suivi dans les rues de Bamako, du studio, dans les écoles et les conférences, au „grin“ de thé entre amis!

Nouvelle chanson : Master Soumy crache la vérité sur la mauvaise gouvernance malgré les menaces
maliactu – 10 janvier 2017
Par Salif Diarrah
Dans sa nouvelle chanson intitulée « Hakilidjigui » Master Soumy touche une fois de plus les problèmes de la population malienne malgré les multiples menaces dont il fait l’objet.

MASTER-SOUMY-HAKILIDJIGUI-PROD-BY-BIG-BOSS-MUSIC-1

MASTER SOUMY: HAKILIDJIGUI (PROD-BY-BIG-BOSS-MUSIC-1)

« Je n’ai peur de personne, et je vais dire la vérité quel qu’en soit le prix à payer » affirme le jeune rappeur dans une interview.
Dans une nouvelle chanson Master Soumy revient en effet à la charge. Le nouveau morceau dénonce principalement les tares de la mauvaise gouvernance en pointant du doigt le président de la république ainsi que son gouvernement.
Il parle en premier de la politisation de l’islam par des hommes politiques qui profitent de l’islam pour berner la population en organisant des conférences dans les mosquées. La corruption qui prend de plus en plus de l’ampleur au Mali est également évoquée, en plus de la non tenue des promesses faites par le président de la république durant la campagne de l’élection présidentielle de 2013 dont, entre autres, la création de 200.000 emplois pour les jeunes, la lutte contre la corruption et le rappel des ambassadeurs qui ne s’occuperaient pas convenablement des maliens à l’étranger.
Selon Master Soumy, nos richesses font l’objet d’un partage de gâteau entre les dirigeants. Il faut être soit un griot ou accepter de mentir au peuple pour avoir sa part du gâteau, regrette-t-il. Pour lui, le rendez-vous avec Koulouba n’est qu’une mascarade et Racine Thiam, le Directeur de communication de la présidence ainsi que Mountaga Tall, le ministre de la communication, font tout pour défendre l’indéfendable pour préserver leur poste. L’engagé rappeur fait remarquer par ailleurs que Moussa Mara ne peut pas être jugé sans IBK, car le premier ministre agit en fonction des directives du président de la république.
Sur un autre plan, le rappeur touche le problème de réadmission des maliens sans papiers vivant en Europe que le gouvernement veut à tout prix étouffer. Il parle aussi des difficultés auxquelles les maliens de France sont confrontés.
« Notre capitale a fait peau neuve juste parce que Hollande doit venir au Mali » explique le rappeur tout en posant plusieurs questions qui sont entre autres : « Je demande au gouvernement si les dispositifs sécuritaires mis en place pour le sommet resteront même après le sommet pour protéger le malien lambda. Je souhaite savoir si les travaux d’embellissement et de nettoyage continueront aussi ». Pour conclure, le rappeur pense que nos dirigeants ont leur part de responsabilité, mais le peuple aussi.
© 2017 maliactu.net

Neuer Song: Master Soumy spuckt trotz Drohungen die Wahrheit über schlechte Regierungsführung aus
maliactu – 10. Januar 2017
Von Salif Diarrah
In seinem neuen Song mit dem Titel „Hakilidjigui“ nimmt Master Soumy wieder die Probleme der Malier aufs Korn, trotz der vielen Drohungen, die ihn erreichen.
„Ich habe keine Angst vor niemandem, und ich werde die Wahrheit sagen, was auch immer der Preis dafür ist“, sagt der junge Rapper in einem Interview.
In seinem neuen Song lässt Master Soumy in der Tat nicht locker. Das neue Stück prangert vor allem die Mängel von schlechter Regierungsführung an und zeigt mit dem Finger ebenso auf den Präsidenten wie auf seine Regierung.
Er spricht zuerst von der Politisierung des Islam durch Politiker, die vom Islam profitieren Menschen zu täuschen, indem sie Vorträge in Moscheen organisieren. Korruption, die sich in Mali immer weiter verbreitet, wird auch angesprochen, zusätzlich zu den unerfüllten Versprechungen des Präsidenten während der Kampagne für die Präsidentschaftswahlen im Jahr 2013. Darunter fällt unter anderem die Schaffung von 200.000 Arbeitsplätzen für junge Menschen, die Bekämpfung der Korruption und der Rückruf von Botschaftern, die sich nicht richtig um die Malier im Ausland kümmern würden.
Laut Master Soumy sind unsere Reichtümer wie ein Kuchen, der unter den Führern aufgeteilt wird. Man muss entweder ein Griot sein oder die Menschen anlügen, um sein Stück des Kuchens zu bekommen, bedauert er. Für ihn ist der Termin mit Koulouba (der Regierungssitz, Ed.) eine Farce und Racine Thiam, Kommunikationsleiter der Präsidentschaft, und der Minister für Kommunikation Mountaga Tall tun alles, um ihre Posten zu behalten…. Der engagierte Rapper weist ferner darauf hin, dass Moussa Mara (ehemaliger Premier 2015, Ed) nicht ohne IBK verurteilt werden kann, weil der Premierminister nach den Richtlinien des Präsidenten der Republik handelt.
Auf einer anderen Ebene wirft der Rapper das Problem der Rücknahme der ohne Papiere in Europa lebenden Malier an, das die Regierung mit allen Mitteln zu unterdrücken versucht. Er spricht auch von den Schwierigkeiten, mit denen die Auslandsmalier in Frankreich konfrontiert sind.
„Unsere Hauptstadt hat gerade ein neues Gesicht bekommen, einfach weil Hollande nach Mali kommen wird“, sagt der Rapper und wirft eine Reihe von Fragen auf, als da sind : „Ich bitte die Regierung, wenn die für den Gipfel getroffenen Sicherheitsvorkehrungen auch nach dem Gipfel bleiben werden zum Schutz der gewöhnlichen Malier. Ich möchte wissen, ob die Arbeiten der Verschönerung und Reinigung auch weitergehen werden.“ Abschließend meint der Rapper, unsere Führer müssten Verantwortung auf sich nehmen, aber auch das Volk.
© 2017 maliactu.net

Advertisements

Ein Gedanke zu “KEINE ANGST VOR NIEMANDEM – Hakilidjigui, la nouvelle chanson de MASTER SOUMY

  1. Explication plus détaillée du morceau sur rhhm, un magazine consacré à la musique malienne actuelle et surtout au rap
    Master Soumy, Hakilidjigui (Rappel)
    rhhm – 10/01/2017
    Master Soumy dévoile un nouveau morceau aux paroles radicales comme prévu !
    Master Soumy, que nous avons eu en interview sur le Plateau RHHM le 31 décembre 2016, avait prévenu qu’il serait très dur dans son prochain morceau parce qu’il avait constaté que sa vidéo faite pour dénoncer le problème de l’accord pour le rapatriement de migrants maliens irréguliers en Europe, avait été supprimée. Un mauvais coup des partisans de l’injustice sans doute, s’est dit l’artiste. Tout comme il l’avait prévu, il est aussitôt rentré en studio pour nous préparer Hakilidjigui, qui signifie “Rappel” en français. Plusieurs sujets qui fâchent en ressortent.
    Accord pour le rapatriement de migrants maliens irréguliers en Europe
    Le point capital qu’il touche dans le morceau, concerne la cause de son entrée précipitée en studio. Ce fameux accord. Soumy fait savoir que beaucoup de maliens vivant en Europe sont sans-papiers parce que les consulats ne leur facilitent pas la tâche. Le fait de ne pas avoir les papiers n’est donc pas la faute de ces derniers, mais plutôt aux consuls et leurs travailleurs.
    Sommet Afrique-France
    Ensuite, il pointe du doigt le sommet Afrique-France qu’il trouve carrément inutile dans la mesure où, dépenser des milliards pour deux jours de rencontres n’a pas de sens selon l’artiste. Ces milliards pouvant être utilisés à de meilleures fins.
    Procès Sanogo
    Master Soumy ne reste pas indifférent à propos du procès de Amadou Haya Sanogo. Tout comme le titre du morceau l’indique, il rappelle l’histoire en revenant sur le procès de Moussa Traoré, qui a été rendu publique à la télévision afin que tout le monde sache comment l’ancien président a été jugé. Pourquoi l’on ne fait pas pareil pour Sanogo ? Une manière de, sûrement insulter une fois de plus l’intelligence des maliens que le système considère comme des gens qui ne voient pas leur complot, se dit Master Soumy.
    L’affaire Moussa Mara à Kidal
    Il revient sur un point essentiel qui a fait couler beaucoup d’encre. Il s’agit de la visite de Moussa Mara à Kidal, le vendredi 16 mai 2014. Une visite qui avait occasionné un affrontement mouvementé entre les groupes armés du MNLA et l’armée malienne à cause du fait que les rebelles qui ne considéraient plus Kidal comme faisant partie du territoire malien, avaient interdit la présence des autorités maliennes en cet endroit. Moussa Mara, animé par le patriotisme et nourrissant l’idée d’un Mali un et indivisible, s’était quand même rendu de force sur le sol Kidalois. Par la suite, il y avait eu perte en vie humaine. En 2016, ce dernier était poursuivi pour cela. Quelque chose que Soumy n’arrive pas à concevoir.
    Il parle aussi de l’arrestation de Ras Bath qu’il juge comme étant une manière de tuer la liberté d’expression.
    L’échec du régime IBK
    Le président, le premier ministre et son gouvernement, ont simplement échoué et mènent un combat qui, au lieu de propulser le Mali, est en train de le précipiter dans le gouffre. Voici en quelques mots, un aperçu de ce nouveau titre assez radical de Master Soumy que nous vous invitons à découvrir.
    © 2017 rhhm.net

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s