WIEDER EIN TÖDLICHER AQMI-ANGRIFF; BAN KI-MOON SETZT AUF VERSTÄRKUNG DER FRIEDENSTRUPPE – Une autre attaque meurtrière; le SG mise sur le renfort des casques bleus

1a. Nach dem terroristischen Angriff gegen die MINUSMA: Angst lähmt die Stadt Gao
Bamako (L’Indicateur du Renouveau) – 2. Juni 2016
Nach dem Angriff am Dienstag, dm mehrere Menschen zum Opfer fielen, steht die Bevölkerung von Gao immer noch unter Schock.
3a. Blauhelm-Truppe bittet um besseren Schutz
Deutschlandfunk – 02.06.2016
Nach den jüngsten Anschlägen in Mali bitten die dortigen Blauhelm-Soldaten um besseren Schutz.
3b. Ban will 2.500 weitere Blauhelme entsenden
Deutschlandfunk – 03.06.2016
Angesichts zunehmender Gewalt in Mali strebt UNO-Generalsekretär Ban Ki Moon eine Verstärkung der Blauhelm-Mission für das Land an.

DEUTSCH (VON MIR VERBESSERTE GOOGLE-ÜBERSETZUNG) WEITER UNTER DEM FRZ. ORIGINAL

1a. Apres l’attaque terrorisme contre la MINUSMA : Peur sur la ville de Gao
Bamako ( L’Indicateur du Renouveau) – 2 Juin 2016
Par MD avec Tamani

Des soldats de l'ONU, le 1er juin 2016 à Gao au Mali

Foto (c) AFP/STR: Des soldats de l’ONU, le 1er juin 2016 à Gao au Mali
UN-Soldaten am 1. Juni in Gao

Après l’attaque de mardi qui a fait plusieurs morts, la population de Gao est encore sous le choc.
Selon des habitants, elle témoigne de la recrudescence de l’insécurité dans la région. Face à cette situation, la population demande “plus de réactivité des forces internationales et de l’armée malienne”. L’opinion publique locale estime également que “le renforcement de la confiance entre la population et les forces armées nationales et internationales, est indispensable”.
Joint au téléphone par Studio Tamani, une des notabilités de Gao, Moussa Souma Maïga, a déclaré : “C’est vraiment dommage, la population est très inquiète parce qu’elle sent l’insécurité partout. Il n’y a pas du tout de sécurité à Gao malgré la présence de toutes ces forces. Dans les localités environnantes, c’est le même constat. A une dizaine de kilomètres, il n’y pas de sécurité. Donc il y a vraiment une insécurité incroyable. La population est sous le choc par rapport à ce qui s’est passé hier. Je demande au gouvernement plus d’efforts. Je sais que nos FAMa sont en train de bénéficier de formations, des équipements, mais il faut plus. Elles ont besoin de plus de formations axées sur la lutte contre le terrorisme, plus d’effectif sur le terrain et plus d’équipements et plus mobilité. S’agissant des forces internationales, je souhaite que le mandat de la Minusma soit plus robuste. Qui veut la paix, prépare la guerre. Il ne faut que la Minusma reste sur place et attendre qu’on l’attaque. Il faut qu’elle soit plus agressive”.
L’attaque de Gao qui a couté la vie à 4 personnes, est survenue le même jour où un poste de police a été aussi attaqué par des assaillants non identifiés à Intagon dans la province de l’Oudalan située à 4 km de la frontière avec le Burkina. Selon plusieurs sources, trois policiers burkinabés ont été tués.
© 2016 L’Indicateur du Renouveau

1b. Mali: quatre morts dans une attaque contre l’ONU revendiquée par Aqmi
AFP – 01.06.2016 à 23:30
Par Serge DANIEL
Un Casque bleu chinois et trois civils – un Français et deux Maliens – travaillant pour l’ONU au Mali ont été tués dans une double attaque mardi soir à Gao, dans le nord de ce pays, théâtre ces dernières semaines d’une recrudescence d’opérations meurtrières contre les forces maliennes et étrangères.
L’assaut a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), précisant qu’il a été exécuté par des membres d’Al-Mourabitoune, groupe du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, a rapporté mercredi SITE, organisation américaine qui surveille les sites Internet islamistes.
Une première attaque a visé mardi vers 20H45 (locales et GMT) le camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) et une deuxième a ciblé les locaux d’un prestataire pour le Service des Nations unies de lutte contre les mines (UNMAS) dans un quartier distinct, a expliqué la Minusma.
« Un Casque bleu du contingent chinois a trouvé la mort et une douzaine de membres du personnel des Nations unies ont été blessés dans l’explosion d’un véhicule piégé au camp », a précisé dans un communiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.
M. Dujarric a précisé que lors d’une deuxième attaque contre un camp d’un contractant des Nations unies situé à Gao, « un employé contractuel de nationalité française et deux gardes de sécurité de nationalité malienne » ont également été tués.
– Série d’attaques –
« Douze Casques bleus » ont été tués dans une « série d’attaques contre la Minusma » « dans le cours du mois de mai seulement », a déploré M. Dujarric.
« C’est la première fois qu’un Casque bleu chinois est tué dans le nord » du Mali, a noté une source militaire africaine à la Minusma. Parmi les blessés figurent trois autres Casques bleus chinois, selon cette source.
« C’est un crime grave et scandaleux. (…) Nous appelons l’ONU et le Mali à ouvrir une enquête approfondie » sur ces évènements et à « traduire leurs auteurs en justice », a déclaré à Pékin la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying, lors d’une conférence de presse mercredi.
(…)
La double attaque de mardi à Gao a été précédée par plusieurs attentats contre les forces étrangères.
(… VOIR WELTTAG DER FRIEDENSSOLDATEN DER UNO – Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies 29/05/2016 & TÖDLICHE ANGRIFFE AUF EIN LAGER DER ARMEE UND AUF KONVOI DER BLAUHELMSOLDATEN – Attaques meurtrières visant un camp de l’armée et un convoi des casques bleus 20/05/2016
in MALI-INFORMATIONEN)
© 2016 AFP

2. Le bilan de la double attaque de Gao contre l’ONU revu à la baisse
AFP – 04/06/16
…“Le bilan définitif des attaques du 31 mai qui ont ciblé le camp Elevage de la Minusma et celui d’une compagnie associée des Nations unies indique que les agents de sécurité maliens de cette dernière ont été grièvement blessés et non pas tués comme initialement rapporté dans le communiqué“ publié le soir même, a précisé vendredi la Mission de l’ONU.
Ces deux gardes maliens „sont actuellement à l’hôpital régional de Gao“, ajoute la Minusma dans un communiqué.
Le dernier bilan s’établit donc à deux tués, un Casque bleu chinois et un expert français d’une société prestataire pour le Service des Nations unies de lutte contre les mines (UNMAS), quatre blessés graves (deux Casques bleus chinois et les deux agents maliens), et onze blessés légers, selon le texte…
© 2016

3. Attaques au Mali: l’ONU réclame des renforts, dénonce l’impasse du processus de paix
AFP – 03.06.2016 à 00:00
Le chef de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif, a lié jeudi la recrudescence des attaques dans ce pays, frappant notamment les Casques bleus, au piétinement du processus de paix, tout en réclamant davantage de moyens militaires.

AFP Ban Ki-Moon à Istanbul

Foto (c) AFP/OZAN KOSE: Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon le 24 mai 2016 lors du sommet humanitaire mondial à Istanbul

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a demandé au Conseil de sécurité quelque 2.049 militaires et 480 policiers supplémentaires pour la Minusma, dont les effectifs actuels sont d’environ 12.000, a annoncé son porte-parole, Stéphane Dujarric.
„Nous parlons de forces de réaction rapide, de moyens aériens, de soldats supplémentaires spécialisés dans les convois hautement sécurisés“, a-t-il précisé.
De son côté, M. Annadif a réaffirmé sa conviction que „la meilleure façon de combattre les terroristes, de les isoler, c’est la mise en œuvre effective de l’accord de paix“ entre le camp gouvernemental et l’ex-rébellion à dominante touareg, signé en mai-juin 2015.
Or, „l’accord de paix n’avance pas, ou peu“, a-t-il déploré lors d’une conférence de presse à Bamako, confiant avoir „peur qu’on n’en arrive à un point de blocage“.
„C’est le retard que connaît la mise en œuvre de l’accord de paix qui est une des causes fondamentales de cette recrudescence de l’insécurité“, a insisté le diplomate tchadien, deux jours après une double attaque contre la Minusma à Gao, la principale ville du nord du pays. (…)
– Coopération de la population –
„Ces terroristes évoluent dans un environnement. Cet environnement est malien et j’ai toujours dit qu’il faut que la population malienne sente que la Minusma est là pour elle et qu’elle doit l’aider“, a expliqué le représentant de l’ONU, évoquant les „complices“ des assaillants.
Il a jugé essentiel d’amener les populations à „coopérer“ avec la Minusma „pour que ces terroristes ne puissent pas nous ramener à la situation de 2012“.
(…)
Pour faire face à la situation, M. Annadif a également réclamé un renforcement de la Minusma, „notamment en matière d’engins blindés, d’avions de surveillance et de renseignement“.
Il s’est ensuite rendu sur les lieux de la double attaque de Gao en compagnie du commandant de la force militaire de la Minusma, le général Michael Lollesgaard, a annoncé la Mission de l’ONU dans un communiqué.
„Nous sommes ici pour vous dire que nous sommes avec vous, pour vous dire notre solidarité, pour apprécier et saluer votre résilience et votre courage, pour vous écouter et pour vous dire aussi que nous travaillons d’arrache-pied pour assurer votre sécurité et sûreté“, a-t-il déclaré au personnel de la Minusma, selon le texte. (…)
© 2016 AFP

1a. Nach dem terroristischen Angriff gegen die MINUSMA: Angst lähmt die Stadt Gao
Bamako (L’Indicateur du Renouveau) – 2. Juni 2016
Von MD mit Tamani
Nach dem Angriff am Dienstag, dem mehrere Menschen zum Opfer fielen, steht die Bevölkerung von Gao immer noch unter Schock. Bewohner sagten, der Angriff zeige das Wiederaufleben der Unsicherheit in der Region. Angesichts dieser Situation fordern die Menschen „massivere Reaktionen der internationalen Truppen und der malischen Armee.“ Die lokale Öffentlichkeit meint auch, dass „die Stärkung des Vertrauens zwischen der Bevölkerung und den nationalen und internationalen Truppen unerlässlich ist.“
Ein prominenter Lokalpolitiker von Gao, Moussa Maiga Souma, erklärte Studio Tamani am Telefon: „..Die Menschen sind sehr besorgt, weil sie sich überall unsicher fühlen. Es gibt überhaupt keine Sicherheit in Gao trotz der Anwesenheit all dieser Truppen. In den umliegenden Gemeinden stellt man das gleiche fest. In zehn Kilometer Umkreis gibt es keine Sicherheit. .. Die Bevölkerung ist geschockt von dem, was gestern passiert ist. Ich fordere die Regierung auf, mehr zu tun. Ich weiß, dass unsere FAMa (malische Armee) derzeit Ausbildung und Ausrüstung erhalten, aber wir brauchen mehr. Sie brauchen mehr Ausbildung konzentriert auf den Kampf gegen den Terrorismus, mehr Soldaten und mehr Ausstattung und mehr Mobilität. Was die internationalen Truppen angeht, möchte ich, dass das Mandat der Minusma robuster wird. Wer Frieden will, bereite den Krieg vor. Die Minusma sollte nicht darauf warten, angegriffen zu werden.Sie muss aggressiver sein.“
Der Angriff in Gao, der vier Menschen das Leben kostete, ereignete sich am selben Tag, als auch eine Polizeistation im Ort Intagon – das liegt 4 km von der Grenze zu Burkina im Kreis Oudalan – von unbekannten Angreifern attackiert wurde. Laut mehreren Quellen wurden drei burkinische Polizisten getötet.
© 2016 L’Indicateur du Renouveau

3a. Blauhelm-Truppe bittet um besseren Schutz
Deutschlandfunk – 02.06.2016
Nach den jüngsten Anschlägen in Mali bitten die dortigen Blauhelm-Soldaten um besseren Schutz.
Missionschef Annadif sagte in Bamako, er hoffe, dass sein Ersuchen um mehr Soldaten, Schutzausrüstung und Luftüberwachung bei den Beratungen des UNO-Sicherheitsrates über eine Mandatsverlängerung berücksichtigt werde. Zuvor hatte sich bereits UNO-Generalsekretär Ban Ki Moon dafür ausgesprochen, die Truppe aufzustocken.
Der Sicherheitsrat will Ende des Monats über eine Mandatsverlängerung entscheiden. In den vergangenen Wochen hatte es mehrere Anschläge auf UNO-Standorte in dem westafrikanischen Land gegeben. Auftrag der Truppe Minusma ist es, das Land nach dem Islamisten-Aufstand von 2012 wieder zu stabilisieren. An dem Einsatz sind auch Soldaten der Bundeswehr beteiligt.
© 2016 deutschlandfunk.de

3b. Ban will 2.500 weitere Blauhelme entsenden
Deutschlandfunk – 03.06.2016
Angesichts zunehmender Gewalt in Mali strebt UNO-Generalsekretär Ban Ki Moon eine Verstärkung der Blauhelm-Mission für das Land an.
Rund 2.500 weitere Soldaten sollten zur Truppe stoßen, ließ Ban in New York mitteilen. Allein im vergangenen Monat wurden zwölf Mitglieder der UNO-Friedenstruppe in Mali getötet.
Der Sicherheitsrat der Vereinten Nationen will am 29. Juni über den Antrag des Generalsekretärs entscheiden; dann steht auch eine Abstimmung über eine Mandatsverlängerung der Mission in dem westafrikanischen Staat an.
© 2016 deutschlandfunk.de

Advertisements

Ein Gedanke zu “WIEDER EIN TÖDLICHER AQMI-ANGRIFF; BAN KI-MOON SETZT AUF VERSTÄRKUNG DER FRIEDENSTRUPPE – Une autre attaque meurtrière; le SG mise sur le renfort des casques bleus

  1. Lisez aussi l’interview que le RSSG (Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU) a accordé au magazine jeune afrique

    Mahamat Saleh Annadif : « La guerre glisse vers le centre du Mali »
    jeune afrique – 01 juin 2016 à 18h21
    Par Rémi Carayol – Envoyé spécial à Bamako
    …Les temps sont durs pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma). Critiquée de toutes parts à Bamako, la force onusienne ne cesse de perdre des hommes dans le Nord. …
    Jeune Afrique : La Minusma fêtera bientôt son troisième anniversaire. Mais la situation sécuritaire du Mali semble aller de mal en pis…
    Mahamat Saleh Annadif :
    Il y a deux façons d’analyser l’évolution de la situation sécuritaire. Nous avons la mission d’aider à la stabilisation du Mali et, depuis les accords d’Alger, de suivre le cessez-le-feu entre les parties signataires : de ce point de vue, nous observons qu’il y a du mieux. …En lire le texte intégral

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s