30TAGE30FRAUEN: JUNGE AKTIVISTIN, ERFAHRENE EXPERTIN UND EINE NONNE – Une jeune activiste, une femme experte et une religieuse

DEUTSCH (VON MIR VERBESSERTE GOOGLE-ÜBERSETZUNG) JEWEILS UNTER DEN FRZ. ORIGINALEN

25 mars
Diplômée de l’Ecole Normale Supérieure (ENSup) et de la Faculté des Lettres, Langues et Sciences du Langage, Section bilingue Anglais-Arabe, Agaichatou Oyast Dicko est depuis 2009 bénéficiaire d’un programme financé par la Coopération Suisse au Mali visant à former les jeunes étudiants ressortissants de certaines localités du Mali dans les domaines de la décentralisation, du développement local, de la gestion axée sur les résultats en entreprenariat et en informatique. Mlle Dicko est aussi : leader des mouvements Toastmaters International ; vice-présidente du Conseil National des Clubs d’Anglais du Mali ; et Secrétaire aux relations extérieures de l’Association New World Center. En 2015, « Moremi Initiative » a sélectionné Agaichatou Dicko parmi 27 jeunes femmes leaders émergentes de l’Afrique pour une formation à Accra. Très active dans les programmes de promotion de la langue anglaise, Agaichatou a été élue en 2014 comme Présidente du « ENSup English Club », devenant ainsi la première femme à occuper ce poste à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako. La même année, avec l’appui de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali, son club a organisé une journée de salubrité sanctionnée par des remises de poubelles à l’administration de l’ENSup dans le but de sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement. Elle a aussi initié des cours de vacances gratuits en Anglais, en éducation civique et en construction d’équipe au bénéfice de 66 élèves à Bamako, Markala et Gao. En 2014, Agaichatou a été sélectionnée pour le programme de formation des Etats-Unis sur le leadership des femmes SUSI qui s’est tenu à Boston, aux USA. A son retour, Agaichatou et ses amis ont créé l’A.J.L.A.P.F (Association des Jeunes Leaders en Action pour la Promotion de la Femme) visant à promouvoir le leadership et l’autonomie des femmes dans les secteurs de l’agriculture, l’entreprenariat, la santé et l’éducation. En 2013, Agaichatou a participé à une conférence sur le problème de l’emploi des jeunes organisée par les jeunes d’Irlande en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis, conférence qui a regroupé 100 jeunes leaders à travers le monde. Récemment, Agaichatou a été affectée au Protocole de la République du Mali suite à un concours organisé par le Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne dans le cadre de l’organisation du Sommet Afrique-France 2017.
« Le leadership est un fardeau et non un plaisir surtout lorsqu’il est question du changement positif que l’on doit apporter dans sa communauté. »
25.03.
Als Absolventin der Sekundarschulausbildung der Ecole Normale Supérieure (ENSUP) und der Fakultät für Geisteswissenschaften, Sprachen und Linguistik, der Englisch-Arabischen Sektion ist Agaïchatou Oyast Dicko seit 2009 Teilnehmerin eines von der Schweizer Entwicklungszusammenarbeit in Mali finanzierten Programms, das junge Studenten … in den Bereichen Dezentralisierung, lokale Entwicklung, Management in Unternehmertum und IT trainiert. Frau Dicko ist auch: Leiterin der Bewegungen Toastmaters International; Vizepräsidentin des Nationalrates der englischen Clubs von Mali, und Sekretärin für Auswärtiges des Vereins New World Center. Im Jahr 2015 hat die „Moremi Initiative“ Agaïchatou Dicko unter 27 aufstrebenden jungen Frauen Afrikas für eine Fortbildung in Accra ausgewählt. Sehr aktiv bei den Programmen der Förderung der englischen Sprache, wurde Agaïchatou im Jahr 2014 als erste Frau zur Präsidentin des „ENSUP English Club“ gewählt. Im selben Jahr hat ihr Klub mit der Unterstützung der Botschaft der USA einen Hygienetag in der Verwaltung der ENSup organisiert, um die jungen Menschen für Umweltschutz zu sensibilisieren. Sie initiierte auch kostenlose Ferienkurse in Englisch, Staatsbürgerkunde und Teambildung zugunsten von 66 Schülern in Bamako, Markala und Gao. … Nach ihrer Rückkehr von einer Fortbildung in den Staaten haben Agaïchatou und ihre Freunde die AJLAPF (Verein junger Leader in Aktion für die Förderung von Frauen) gegründet, um Führung und Autonomie der Frauen in der Landwirtschaft, im Unternehmertum, im Gesundheits- und Bildungssektor zu fördern. (…) Vor kurzem wurde Agaïchatou dem Protokoll der Republik Mali zugewiesen nach einem Ausschreibungswettbewerb des Ministeriums für Arbeit, Berufliche Bildung, Jugend und Bürgeraufbau im Rahmen der Vorbereitung des Afrika-Frankreich-Gipfels 2017.
„Leadership ist eine Last und kein Vergnügen, besonders wenn es um die positive Veränderung geht, die man seiner Gemeinschaft schuldig ist.“

8mars_Mme Fatimata A. Touré
26mars
Mme Fatimata A. Touré est Directrice de l’ONG GREFFA, et lauréate du Prix International de Femme de Courage, Édition 2014. Sur une nomination de l’USAID, ce prix lui a été décerné par la Première Dame des Etats-Unis d’Amérique, Michelle Obama. Elle fait partie des 10 lauréates à recevoir ce prix au plan mondial. Fatimata est intervenue plusieurs fois lors des rencontres de haut niveau pour porter la voix des femmes du Mali. Ce fut le cas de 2014 à 2015 quand, en sa qualité d’experte auprès du Haut Représentant du Président de la République pour le Dialogue Inclusif Inter Malien, elle a participé au processus de négociation de l’accord pour la paix et la réconciliation en Algérie. Depuis 1994, Mme Fatimata A Touré est Directrice de l’ONG GREFFA où elle se bat en faveur des droits des femmes dans les domaines de la santé, de l’éducation, l’accès aux postes politiques et l’autonomisation économique. Elle travaille présentement dans les confins des régions de Gao et Ménaka au Nord du Mali où elle œuvre intensément à la restitution de l’Accord pour la Paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Dans ce cadre, Madame Touré organise beaucoup de rencontres intercommunautaires pour la paix, la réconciliation et le pardon, et mène une campagne de plaidoyer en faveur de la représentativité des femmes dans les structures de prise de décisions prévues dans la mise en œuvre et le suivi de l’accord.
26.03.
Frau Fatimata A. Touré ist seit 1994 Direktorin der NGO GREFFA, wo sie für die Rechte der Frauen in den Bereichen Gesundheit, Bildung, Zugang zu politischen Positionen und wirtschaftliche Selbstbestimmung kämpft. Sie ist Gewinnerin des Internationalen Preises der mutigen Frauen von 2014, den sie aus der Hand der First Lady Michelle Obama entgegennahm. Sie ist eine der 10 Gewinnerinnen dieser Auszeichnung weltweit.
Fatimata intervenierte mehrmals während der Treffen auf höchster Ebene, um die Stimmen der Frauen von Mali zu Gehör zu bringen. Dies war der Fall von 2014 bis 2015, als sie in ihrer Eigenschaft als Expertin des Hohen Vertreters des Präsidenten der Republik für den inklusiven intermalischen Dialog an den Verhandlungen über das Abkommen für Frieden und Versöhnung in Algerien beteiligt war.
Derzeit arbeitet in den Regionen Gao und Menaka im Norden Malis, wo sie intensiv auf die Durchsetzung des Abkommens für Frieden und Versöhnung von Algier Einfluss nimmt. In diesem Zusammenhang organisiert Frau Touré viele interkommunale Treffen für Frieden, Versöhnung und Vergebung, und führt eine Kampagne für die effektive Vertretung der Frauen in den Entscheidungsgremien, vorgesehen bei der Umsetzung und Überwachung des Abkommens.


27 mars
Religieuse de l’Institut des Filles du Cœur Immaculé de Marie (FCIM) depuis 1990, Sœur Jeanine Traore est détentrice d’une maitrise en philosophie de l’UCAO d’Abidjan, promotion 1999, et d’une licence en communication de l’Université Grégorienne de Rome, promotion 2004. Grace à ses performances lors de ses projets antérieurs, Sœur Jeanine est nommée Directrice du Centre d’Etude et de Culture pour Jeunes Monseigneur Luc Sangaré en 2015. A travers son institut, l’ambassade américaine fourni des bourses aux jeunes élèves pour apprendre et pratiquer l’Anglais et travaille également avec les volontaires américains pour promouvoir l’apprentissage de l’Anglais. Auparavant, en 2014, elle été nommée Directrice du Cours Jeanne d’Arc. Depuis déjà trois années, Sœur Jeanine est aussi la Directrice de la radio « La Bonne Nouvelle » de Bamako qui a pour but de prêcher la bonne parole en participant au développement intégral de la société. Sœur Jeanine a beaucoup contribué à rendre le monde meilleur et milite présentement dans plusieurs mouvements d’action catholiques tels que les Amis de Kizito, la Communauté des Élèves et Etudiants Croyants, et l’Association des Femmes Catholiques de Bamako. ‪
« Avec et par la grâce de Dieu, je suis toujours heureuse et fière de rendre service aux autres. Je suis très contente de pouvoir participer à l’éducation et à la formation de la jeunesse malienne. »
Deutsche Version folgt.
© 2016 Ambassade des Etats Unis au Mali – © 2016 Botschaft der Vereinigten Staaten in Mali

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s