FESTNAHMEN ZWEIER MUTMASSLICHER KOMPLIZEN NACH ANSCHLAG IN BAMAKO – Les FAMAs et la justice sur la piste de complices

Details zu Verdächtigen der Geiselnahme von Mali veröffentlicht
zuonline.ch – 28.11.2015
Nach der Festnahme von zwei Verdächtigen im Zusammenhang mit der Geiselnahme in einem Hotel in Mali hat die Polizei Fotos und die Namen der beiden Männer veröffentlicht.

DEUTSCHER ARTIKEL WEITER UNTER DEM LETZTEN FOTO

Bericht über den Anschlag in MALI-INFORMATIONEN :
=> ÜBERFALL IN BAMAKO BEENDET, TOD VON 22 GEISELN; STAATSTRAUER UND AUSNAHMEZUSTAND – Fin de la prise d’otages à Bamako, plus de 20 morts; deuil national et état d’urgence décrétés – 22.11.2015

L’enquête sur l’attaque d’un hôtel à Bamako „avance bien“, deux suspects arrêtés
AFP – 27.11.2015 à 07:30
Par Serge DANIEL
L’enquête sur la récente attaque meurtrière contre un grand hôtel à Bamako „avance bien“, a annoncé jeudi le gouvernement malien alors que deux suspects liés à cette affaire ont été arrêtés dans la capitale malienne.


Foto (c)AFP/ISSOUF SANOGO: Un homme regarde les unes des journaux maliens, le 23 novembre 2015 à Bamako, le 23 novembre 2015 à Bamako
Ein Mann betrachtet die Schlagzeilen der malischen Zeitungen, am 23.November 2015 in Bamako


Les deux hommes „sont actuellement en train d’être interrogés“, a affirmé à l’AFP une source de sécurité malienne. „C’est un téléphone qui a parlé“ et c’est ce qui „a conduit“ aux arrestations, a expliqué une autre source de sécurité sans toutefois donner davantage de précisions.
(…)
L’attentat a été revendiqué dès le 20 novembre par le groupe jihadiste de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, Al-Mourabitoune, „avec la participation“ d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Le 22 novembre, un groupe jihadiste du centre du Mali, le Front de libération du Macina (FLM), a également revendiqué l’attentat, exécuté, selon lui, „avec la collaboration d’Ansar Dine“, groupe jihadiste de l’ex-chef rebelle touareg malien Iyad Ag Ghaly, par un commando de cinq membres dont „trois sont sortis sains et saufs“.
Le ministre de la Sécurité intérieure, M. Traoré a assuré jeudi devant les députés que les assaillants n’étaient que deux.
„L’attaque a été perpétrée par deux individus armés“ de fusils d’assaut, des Kalachnikov de type AK-47, a précisé M. Traoré, „ils ont ouvert le feu depuis l’entrée de l’hôtel, à l’intérieur, dans le hall, au restaurant, dans différents couloirs. Ils ont tiré sur les gens sans discrimination“.
„Nous avons neutralisé les deux terroristes. Au moment où je vous parle, nous n’avons pas de raison de penser qu’il y en avait plus“, a-t-il dit, ajoutant que l’enquête „avance bien“.
L’état d’urgence, décrété pour dix jours, est une mesure qui „nous a donné plus de moyens pour intervenir rapidement et savoir ce qui s’est passé“, a encore indiqué M. Traoré. (…)
© 2015 AFP

LISEZ AUSSI: Attaque au Mali: la justice sur la piste de complices, experts français et de l’ONU aident dans l’enquête
AFP – 23/11/2015 à 23:20
Appuyés par des experts français et de l’ONU, les enquêteurs maliens ont mené des perquisitions pour débusquer les complices des auteurs de l’attentat contre un grand hôtel de Bamako, toujours recherchés lundi, au premier des trois jours de deuil national. …En lire plus


Foto (c) AFP/H.Kouyaté: L’hôtel Radisson Blu à Bamako, le 24 novembre 2015

Details zu Verdächtigen der Geiselnahme von Mali veröffentlicht
zuonline.ch – 28.11.2015
Nach der Festnahme von zwei Verdächtigen im Zusammenhang mit der Geiselnahme in einem Hotel in Mali hat die Polizei Fotos und die Namen der beiden Männer veröffentlicht. Die zwei festgenommenen Männer sind Malier und wurden beide 1983 geboren.
Bilder der Männer wurden am Freitag an Journalisten verteilt. Die beiden Verdächtigen waren am Donnerstag von Spezialeinheiten in Gewahrsam genommen worden.
Wie am Freitag aus Sicherheitskreisen verlautete, wurden sie in zwei verschiedenen Vierteln der malischen Hauptstadt Bamako gefasst. Die Festnahmen seien in Abstimmung zwischen mehreren malischen Geheimdiensten erfolgt.
Wie es aus den Sicherheitskreisen weiter hiess, hatte einer der Männer telefonischen Kontakt zu den Attentätern, der andere soll ihnen per Telefon Geld zukommen lassen. Der Grund hierfür müsse noch geklärt werden.
Nach Angaben der malischen Behörden werden die Ermittler von kriminologischen Experten der UNO aus Frankreich, Belgien und Kanada unterstützt.

Advertisements

Ein Gedanke zu “FESTNAHMEN ZWEIER MUTMASSLICHER KOMPLIZEN NACH ANSCHLAG IN BAMAKO – Les FAMAs et la justice sur la piste de complices

  1. Nachlese: Die Familien der drei getöteten Angestellten des Radisson Blu erhalten eine Fortzahlung der Gehälter bis zur Hochschulreife der Kinder
    Obsèques des 3 employés de l’hôtel Radisson morts lors de la prise d’otage : Le promoteur Cessé Komé promet de continuer à verser leurs salaires jusqu’à la maturité de leurs enfants
    Bamako (Tjikan) – 27.11.2015
    Les obsèques des trois employés de l’hôtel Radisson Blu qui ont perdu la vie lors de l’attaque des terroristes, le vendredi dernier, ont eu lieu mercredi dernier sur le terrain de football situé à proximité de l’hôtel. (…)
    Après la prière sur les corps des 3 victimes qui reposent désormais au cimetière d’Hamdallaye, le maitre de cérémonie, Cheick Soufi Bilal Diallo a indiqué que l’Islam est une religion de paix et de tolérance que certains sont en train de détourner de cette réalité. Et du coup, en ternissant son image à travers des actes barbares.

    A sa suite, le représentant du personnel de l’hôtel a parlé des qualités de leurs collègues tombés sous les feux des ennemis de la paix et de l’islam lors de l’attaque de l’hôtel le vendredi dernier. Il a demandé à prier à la fois pour le repos éternel de leurs collègues mais également pour qu’un évènement pareil ne puisse plus se reproduire dans le pays.
    Dans son intervention, le promoteur de l’hôtel Radisson Blu, Cessé Komé a salué la grande solidarité du peuple malien, plus précisément le président de la République qui l’a appelé personnellement pour le soutenir et en donnant 500 000 FCFA à la famille de chaque victime et en promettant de les décorer à titre posthume chevaliers de l’ordre national.

    Cessé Komé a promis de continuer à verser les salaires de ses trois employés qui ont perdu la vie lors de cette tragédie jusqu’à la maturité de leurs enfants. Il s’agit de Hawa Dembélé, Abdoulaye Koné et Hassana Tapily.
    Cette promesse fait suite à une autre promesse précédemment faite lors de son point de presse. Il s’agit de sa promesse de continuer à payer les salariés durant tout le temps de la rénovation de l’hôtel qui a subi de lourds dégâts durant cette attaque.(…)
    © 2015 Tjikan

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s