MINUSMA-CHEF BERT KOENDERS: DEN FRIEDENSPROZESS AUFS SPIEL SETZEN – 4 Casques bleus tchadiens tués par un engin explosif

Vier Blauhelme bei Explosion in Mali getötet
Bamako/New York (derstandard) – 02.09.2014
Vier Soldaten der Vereinten Nationen (UN) sind bei der Explosion eines Sprengsatzes im Nordosten Mali getötet worden.

DEUTSCHER ARTIKEL WEITER UNTER DEM FRANZÖSISCHEN

1. Dernière minute : 4 morts et 15 blessés sur l’axe Aguelhok-Kidal
Bamako (malijet) – 02 Septembre 2014
Aujourd’hui vers midi, un convoi des Casques bleus de la Minusma du contingent Tchadien a sauté sur un engin explosif sur l’axe Aguelhok-Kidal. Un bilan provisoire fait état de 4 morts et 15 blessés, dont 6 très sérieusement touchés.

Un soldat de l'ONU patrouille à Kidal le 27 juillet 2013
Foto (c) AFP/Kenzo Tribouillard: Un soldat de l’ONU patrouille à Kidal le 27 juillet 2013
Ein UN-Soldat auf Patrouille in Kidal am 27.Juli 2013


Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Minusma M. Albert Koenders, actuellement en déplacement à Alger à l’occasion des pourparlers de paix inter-maliens se dit outragé par cette série d’attaques qui affecte la Mission de l’ONU au Mali depuis plusieurs jours.
« Cet incident est le dernier d’une série d’attaques contre la Minusma en quelques jours. Je suis outragé par un tel déferlement de violence contre les soldats de la paix. Le Secrétaire général ainsi que Conseil de sécurité ont déjà été saisis », a déclaré M. Koenders avant d’ajouter : « Un processus de paix est en cours, certains veulent le compromettre, c’est totalement inadmissible et irresponsable.
Nous remplirons le mandat qui nous a été confié, mais pour l’heure, j’ai une pensée pour les victimes d’aujourd’hui et leurs familles. Mes vœux vont également aux blessés à qui je souhaite un prompt rétablissement.»
© 2014 malijet

2. Mali: quatre Casques bleus tchadiens tués par un engin explosif
Bamako (AFP) – 02/09/2014 21:15
Quatre soldats tchadiens de la mission de l’ONU ont été tués mardi par « un engin explosif » qui a touché leur véhicule dans le nord-est du Mali, selon l’armée malienne.
« C’est un engin explosif qui a percuté un véhicule de l’ONU dans le nord-est. Quatre soldats de l’ONU ont été tués sur le coup », a déclaré à l’AFP l’Etat-major de l’armée malienne basée à Gao, principale ville du nord du Mali.
Le porte-parole des Nations unies Stéphane Dujarric a indiqué de son côté que « quinze autres (Casques bleus) avaient été blessés » dans cette attaque près de Kidal, « dont six grièvement ».
Confirmant l’information, une source militaire africaine au sein de la mission de l’ONU à Gao, a précisé « qu’il est trop tôt pour savoir exactement ce qui s’est passé ».
« On ne sait pas encore exactement si c’est sur une mine que le véhicule a sauté, ou si cet un engin explosif qui a été lancé contre le véhicule », a précisé la même source.
Selon deux habitants de Kidal, chef lieu de la région où l’incident a eu lieu, un avion de la mission de l’ONU effectuait mardi beaucoup de survols de la zone, après la mort des soldats de l’ONU.
(…)
© 2014 AFP

Vier Blauhelme bei Explosion in Mali getötet
Bamako/New York (derstandard) – 02.09.2014
Vier Soldaten der Vereinten Nationen (UN) sind bei der Explosion eines Sprengsatzes im Nordosten Mali getötet worden. Die Detonation zerstörte am Dienstag ihr UN-Fahrzeug und verletzte zwei weitere Blauhelm-Soldaten, wie ein malischer Armeesprecher der Nachrichtenagentur AFP sagte.
Aus UN-Kreisen wurde der blutige Zwischenfall ebenfalls bestätigt, unklar ist demnach aber, ob das Militärfahrzeug auf eine Mine fuhr oder ein Sprengsatz auf die Soldaten geschleudert wurde. Erst am 17. August waren bei einem Selbstmordanschlag im Norden Malis zwei Blauhelmsoldaten getötet worden. Jihadisten drangen damals mit einem Auto voller Sprengstoff in eine Basis der UN-Mission MINUSMA im Dorf Ber bei Timbuktu ein und jagten ihr Gefährt dort in die Luft.
(…)
© 2014 APA/derstandard.at

Advertisements

Ein Gedanke zu “MINUSMA-CHEF BERT KOENDERS: DEN FRIEDENSPROZESS AUFS SPIEL SETZEN – 4 Casques bleus tchadiens tués par un engin explosif

  1. LIRE AUSSI:
    => L’armée malienne abandonne la ville d’Aguelhok
    Bamako (Procès Verbal) – 27.08.2014
    Les groupes armés du nord malien sont pressés d’amasser des atouts territoriaux en prélude aux négociations officielles d’Alger. Ils renforcent leur emprise sur de nombreuses localités, débordant largement la région de Kidal vers celles de Gao et de Tombouctou. L’armée malienne semble très peu désireuse de les inquiéter.
    (…)
    Les groupes armés profitent de leur contrôle territorial pour inviter les populations à adhérer à leur cause, leur faisant valoir que le Mali ne retournera jamais plus sur ces terres. A l’occasion, ils se paient la tête des représentants du gouvernement chaque fois qu’ils se rencontrent. Ainsi, récemment à Alger, un chef rebelle a interpellé un ministre malien en ces termes: « Pourriez-vous me citer, monsieur le ministre, les cercles de la région de Kidal ? ». Le ministre n’a pu répondre. Un autre émissaire malien à Alger a été interrogé par l’impertinent chef rebelle: « Pourriez-vous me relater les circonstances de l’éclatement de la première révolte touarègue au Mali? ». Silence gêné de l’émissaire malien. Et le chef rebelle de s’exclamer: «Vous voyez ! Le nord est différent du sud et le Mali ignore tout de notre peuple!»….En lire plus

    Gefällt mir

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s