DAS FESTIVAL IN DER WÜSTE FINDET STATT!! – Le FESTIVAL AU DESERT aura lieu à Tombouctou!

Festival au désert Essakane 2012
=>NEU! Tous les événements – alle Ereignisse

Das FESTIVAL AU DESERT, das Fest in der Wüste bei Essakane nahe Timbuktu, wird auch in diesem Jahr am 12., 13. und 14. Januar durchgeführt (wie seit 2001).
Es ist sicher ein internationales kulturelles Event, doch noch mehr schreiben sich die Veranstalter auf die Fahnen, im Sinne des Sichannäherns der Völker Intoleranz zu bekämpfen, ohne Unterscheidung der Herkunft noch der religiösen Überzeugung.

Das Festival in der Wüste möchte somit ein Faktor bei der Schaffung von lokalen Arbeitsplätzen werden, die lokale Entwicklung fördern sowie die Völker der Erde zusammen bringen.
=> Lesen Sie HIER die Rede zur Startveranstaltung im Dezember sowie einen Überblick über die Geschichte des Festivals in englischer Übersetzung.

1. La soirée de lancement
Le samedi 3 décembre a eu lieu comme prévu la soirée de lancement du Festival. Il s’agit du rendez-vous traditionnel qui annonce et donne un aperçu de la prochaine édition du Festival au Désert.

festival au désert_13

Foto (c) festival-au-desert.org: Habib Koïté

Son Excellence Madame le Premier Ministre,
Messieurs les ministres,
Messieurs les Présidents d’Institutions de la République,
Honorables députés,
Excellences Messieurs les Ambassadeurs et Représentants diplomatiques au Mali,
Chers invités, partenaires et amis du Festival au Désert.

Nous voudrions vous demander de bien vouloir observer avec nous une minute de silence en mémoire des victimes innocentes de ce drame qui se vit au nord de notre pays et dans toute la bande sahélo-saharienne.
MERCI !
Mesdames et Messieurs,
Nous nous réjouissons encore une fois de votre présence ce soir pour la traditionnelle soirée de lancement qui annonce et donne un aperçu de la prochaine édition du Festival au Désert.
La place particulière de cet événement dans l’agenda culturel malien et son rayonnement sur le plan international ne sont plus à démontrer.
Nous savons que les questions que beaucoup d’entre vous se posent ce soir, sont plutôt:
– Cette prochaine édition, du Festival au Désert, vu la situation sécuritaire actuelle, aura t-elle lieu comme prévue ?
– Si Oui ! comment les organisateurs et leur parrains s’’y prendront t-ils pour qu’elle se déroule dans de bonnes conditions?
Mesdames et Messieurs,
Faudrait t-il rappeler qu’avant même la promotion culturelle, le fondement principal de ce festival est de combattre l’intolérance pour le rapprochement des peuples, sans distinction d’origines ni de convictions religieuses ?
C’est ainsi qu’au cours des 10 dernières années, nous avons célébré la paix à travers la musique sur les dunes d’Essakane avec les peuples les plus éloignés de la terre. Des indiens du désert de l’Arizona aux Indiens du désert du Rajastan en Inde, Des Kanaks de la Nouvelle Calédonie aux Inuits du Pôle Nord qui ont été tous émerveillés de l’accueil et l’amitié que leur ont réservé les populations du Mali.
Nous sommes loin de minimiser les risques, encore moins de les ignorer, Mais :
Avons-nous le droit de céder devant ces malfaiteurs qui, au delà des crimes odieux qu’ils commettent, veulent mettre en péril les bases même de la cohésion sociale et de l’hospitalité qui ont fait pendant plus d’un millénaire la réputation de Tombouctou et de ses habitants ? Pouvons nous fermer les oreilles aux appels des populations de cette région, qui continuent encore ce soir même à nous dire : « S’il vous plaît, n’abandonnez pas le festival. Il reste maintenant le dernier espoir ! »
Chers partenaires et amis du Mali
Nous vous avons invité ce soir pour vous dire qu’avec le soutien et les encouragements de nos plus hautes autorités nous avons décidé de continuer autant que possible la tenue de ce festival. Ce festival doit continuer pour défendre plus que jamais les valeurs de partage, de paix et de multiculturalisme.
Nous sommes convaincus que c’est parce que vous partagez ces valeurs avec nous que vous êtes ici ce soir et cela nous l’apprécions à sa juste valeur. C’est pourquoi, au delà de votre soutien, c’est surtout votre compréhension que nous sollicitons.
De notre côté aussi, nous comprenons très bien ceux qui hésitent à y venir ou qui seront amenés à annuler leur participation même si cela nous fait de la peine.
Une mention particulière pour ceux, encore nombreux, qui nous écrivent pour dire : «si vous le faites, on viendra vous soutenir ». Ils ne sont ni fous ni inconscients mais manifestent par là leur adhésion aux valeurs et à l’engagement des acteurs du festival.
Enfin pour que l’espoir continue, nous allons ce soir revivre les belles images de l’édition de janvier dernier et aussi avec nos artistes avoir un avant goût du prochain Festival au Désert.
Je ne saurais terminer sans remercier en tout premier lieu, le gouvernement de la république du Mali, les coopérations diplomatiques, les partenaires, les populations, les sponsors, les amis du festival à travers le Monde qui ont porté et promu avec nous toutes ces années durant, la diversité culturelle et l’hospitalité du Mali à travers ce festival.
Je vous souhaite une bonne soirée !
© 2012 festival-au-desert.org
festival du désert_6
Foto (c) festival-au-desert.org
2. L’histoire du festival
Créé en janvier 2001, le Festival au désert se tient chaque année dans la région de Tombouctou, normalement à Essakane, à deux heures de piste de la ville de Tombouctou; plus récemment aux portes de la ville de Tombouctou. Il est co-organisé par les Associations AITMA, EFES et Essakane Production. Ce festival se greffe sur de grandes fêtes traditionnelles touaregs telles que Takoubelt à Kidal et Temakannit à Tombouctou, qui constituèrent longtemps un lieu de concertations et d’échanges entre les communautés. A l’origine on y voyait les différentes formes de chants et danses touaregs, de la poésie, des courses de chameaux, des jeux.

Aujourd’hui le Festival s’ouvre vers l’extérieur et accueille des artistes venus d’autres régions du Mali, d’Afrique mais aussi d’Europe et du reste du monde. Trois jours durant une trentaine de formations sont invitées des quatre coins du Monde à venir présenter leur art. Ainsi, à travers l’intérêt médiatique qu’il suscite et la logistique qu’il mobilise, il entre dans la catégorie des grands festivals modernes tout en gardant ses aspects traditionnels.

„It’s one of the few honest things I have been part of in a long, long time. It’s amazing to play out in the sand. There are no doors, no gates and no money. It reminded me of why I sang in the first place. It’s not commercialized.“ Robert Plant (Rolling Stone/March 6, 2003)
De longue tradition, les Touareg , habitants nomades du sud Sahara se retrouvent pour des rencontres annuelles appelées Takoubelt dans la région de Kidal ou Temakannit dans celle de Tombouctou, qui leur permettaient de se retrouver ( après la saison de nomadisme), se divertir, résoudre des conflits entre personnes ou groupes et d’échanger sur les grandes questions du moment. C’est sur ces rencontres que s’est greffé le « Festival au Désert ». « Le Festival au Désert » sous sa forme actuelle est né en janvier 2001, à l’aube du troisième millénaire suite à une rencontre entre des Touaregs du Mali et des musiciens européens.
L’organisation du Festival sous ce concept combinant modernité et tradition est suscitée par un fort désir de s’ouvrir au monde extérieur, tout en préservant les cultures et traditions du désert, d’être écoutés puis reconnus, pour les uns, et de découvrir le désert pour les autres à travers les valeurs d‘ hospitalité et de tolérance de ses habitants. . Il était itinérant au départ, les deux premières éditions ont eu lieu à Tin Essako en 2001 et à Tessalit en 2002 dans la région de Kidal ( Nord-Est du Mali) . En 2003, l’augmentation conséquente du public contraint l’organisation à adapter les besoins logistiques. Le festival cesse d’être itinérant et se sédentarise dans la région de Tombouctou, à Essakane. Une scène, des sanitaires, deux forages seront aménagés successivement, des installations durables pouvant être exploitées dans le cadre de la promotion du tourisme.
Le festival offre un cadre à la célébration de la « flamme de la paix », nom qui a été donné à la cérémonie au cours de laquelle plus de 3000 armes ont été brulées ( et transformées en monument) en 1996 à Tombouctou mettant de façon solennelle fin à la rébellion qui a endeuillée pendant des années le nord du Mali. Cet acte constitue encore à ce jour un exemple de gestion des conflits dont on s’inspire partout à travers le monde. La place majeure prise par la culture dans les économies occidentales, préfigure celle qu’elle aura dans quelques années dans celles du sud. Le Festival au Désert voudrait ainsi être un facteur de création d’emplois de proximité, de développement local mais aussi de rapprochement entre les peuples de la terre.
© 2012 festival-au-desert.org

3. L’éducation est un droit pour tous!
Aidez nous à faire de la scolarisation des enfants nomades une réalité !

Développement local
Description du projet
Il est important de souligner que le Festival au Désert a des répercussions économiques indéniables non seulement pour les artistes locaux qui y trouvent une plateforme pour se faire connaitre à l’extérieur: les artisans, les petits commerçants locaux sont mis aussi à contribution et les touristes peuvent partir à la découverte d’une région enclavée afin d’en apprécier la richesse et de ce fait d’aider à faire vivre ses habitants.
=> LIRE PLUS !

Advertisements

Ein Gedanke zu “DAS FESTIVAL IN DER WÜSTE FINDET STATT!! – Le FESTIVAL AU DESERT aura lieu à Tombouctou!

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s